Mon interrogation du soir

Ce soir, en rentrant chez moi, j’ai vu çà

Image

Je dis « çà », parce que je ne sais comment le/la nommer …

Car oui, c’est quoi ce machin inqualifiable, ça se porte comment, et avec quoi ? Parce que moi, côté fessier madame est servie, merci, et je me doute que si nombreuses sont les femmes qui ne souhaitent un rembourrage en lingerie, côté lingerie, elles privilégient le soutien-gorge et allègent la culotte. Enfin je crois.

Et puis c’est qui le cœur de cible, la ballerine ratée, une postulante pour le Crasy Horse, une danseuse de Samba, une enjôleuse des Mille et Une nuit, une poupée Barbie très culottée ? J’hésite, mais c’est clair, ce n’est pas moi. Non pas que je trouve « cela » moche, mais assurément importable …

Bon, si vous avez une idée, suis preneuse, car là faut reconnaître que même UNDIZ pour ne pas le/la nommer, n’a pas su avec quoi l’assortir, a opté pour du n’importe quoi …