Comme une envie de me laisser prendre en charge

C’était un dimanche comme bien d’autres un dimanche de grisaille de ciel lourd et bas d’automne de merde, je ne vous fais pas un dessin, suis sûre que vous comprenez.

C’était donc un dimanche à rester sous la couette à potentialiser positiver faire ce qui vous plaît moi je l’avais décidé utile séance de rattrapage d’une partie de ce que j’ai négligé ces derniers jours (semaines).

Putain quelle idée !

D’abord (vous comprendrez pourquoi), vérifier la température ambiante dans l’appartement, car certes il semblerait que je sois frileuse, d’accord j’ai fait le vœu de n’allumer le chauffage qu’au 1er décembre, mais j’ai beau essayer de me raisonner je me gèle sérieux les miches. Je dégotte un thermomètre contrôle avec un second, vérifie, n’en crois pas mais yeux, compte et recompte : 12° … Quand je disais que j’avais froid !

Donc, mise en route de chauffage, purge de radiateurs, réallumage, etc etc JE NE SUIS PAS CHAUFFAGISTE !… mais j’ai eu le dernier mot …

Ensuite, pour me reposer un peu, le plus facile : la couture … et j’aime pas la couture, enfin le raccommodage des petits trous dans les chandails et les tee, vous savez ces machins qui vous font de l’œil et vous narguent des journées durant et que vous vous promettez que vous les aurez un jour. Je les ai eu … après avoir mis des plombes à les retrouver ces p… de trous, d’autres à trouver une aiguille, et d’autres à trouver le chat (de l’aiguille) de la pointe (molle) de mon fil.

JE NE SUIS PAS COUTURIÈRE !!… mais j’y suis arrivée !

Et maintenant
Et maintenant quand faut y aller faut y aller j’avais gardé le meilleur pour la fin : l’abat-jour sur la lampe de la salle de bain … et celle du haut des escaliers. Et là que du bonheur, et en fredonnant putain fait chier et autres poétiques joyeusetés pour me mettre du baume au cœur, je grimpe grimpe en me demandant ce que je fous là, ce que j’ai bien pu faire dans une autre vie pour subir un tel karma, atteints enfin le sommet de l’échelle en veux à la terre entière en commençant par ma mère qui a opté pour l’option vertige zappant celui sens de l’équilibre, suivie de près par les mecs pas bricoleurs, ceux qui ce sont barrés et ceux qui sont passés des centaines de fois sous cette ampoule sans envisager de l’habiller !
Bien sûr je pourrais me satisfaire de la certitude que personne ne peut me voir agrippée à l’échelle tremblante de tous mes membres, me jetant comme Tarzan à sa liane, sur le fil électrique. NON NON NON j’ai la haine qui fait grimacer mes lèvres (à moins que ce ne soit la peur) … et le sens du ridicule.
10 minutes, 10 grosses minutes pour lui enfoncer son p… (oui aujourd’hui suis vulgaire, mais aujourd’hui j’ai le droit, et si quelqu’un trouve quelque chose à y redire je trouverai bien quelque menue tâche à lui céder !) de chapeau à mon ampoule

et … JE NE SUIS PAS ÉLECTRICIEN !!!… et j’en ai ras le popotin !

ALORS IL EST OÙ LE SAUVEUR CELUI QUI VOUS MURMURE LAISSE JE VAIS LE FAIRE, CELUI QUI VOUS ENVOIE VOUS LOVER DANS LE SOFA, QUI RÉPARE SANS UN CRI SANS UNE RÂLERIE, SANS VOUS RÉCLAMER LA CLÉ DE 12 (de 12 quoi d’ailleurs), QUI VOUS APPORTE VOTRE THÉ FUMANT ACCOMPAGNÉ D’UN AMARETTO ET D’UN BAISER, A NOURRI LE CHAT, COMMANDÉ LE DÎNER, ANTICIPE LE MOINDRE DE VOS DÉSIRS …

Parce que moi je vous le dis, je veux bien être mise sous tutelle, curatelle, être prise en charge, déposer mon costume de wonder woman et les armes, avoir le droit de régresser, à redevenir une toute petite femme fragile ! Pas tous les jours bien sûr, mais le week-end ce serait super le week-end et tellement reposant. Un week-end qui commencerait le vendredi soir et me ferait aimer le dimanche
wonderwoman1

Publicités

6 réflexions au sujet de « Comme une envie de me laisser prendre en charge »

  1. A la maison, c’est moi qui doit me débrouuiller avec ces trucs là, chéri est encore plus mauvais que moi. Par contre, j’ai toujours droit à mon petite thé chaud, mon plaid et mon massage de pieds sur le canapé juste après…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s