Au cœur de ma nuit

Et au cœur de la nuit les pensées en clair-obscur défilent, s’enchaînent se déchaînent.
La nuit notre vie nous rattrape, tourne, retourne sur le grill de nos souvenirs, arrosés par nos larmes. On cherche des palliatifs, des subterfuges, des diversions, tente la fuite sous la couette, la tête enfoncée dans les stupides fleurettes des coussins. On éteint, on allume, espérant effrayer les remords et les regrets.
On en appelle à l’aide Dieu, les djinns, les anges et tous les saints. On lève les yeux au ciel, et se heurte au plafond.

20130825-014114.jpg

Publicités

6 réflexions au sujet de « Au cœur de ma nuit »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s