Mes juilletistes

Bon, voilà, c’est bon, ça suffit, stop !

Ben oui quoi c’est insupportable d’entendre des individus de notre quotidien dans nos couloirs (climatisés) râler parce que c’est insupportable, intenable cette chaleur, se plaindre de ne pas dormir, pas manger, se trainer, être fatigués … Notez que ce sont les mêmes qui chaque matin cet hiver vous prennent en otage pour vous narrer leurs gelures gerçures rhumes, et les notes d’électricité à venir, et leur hâte de voir les beaux jours …

Et puis rajoutent qu’il va leur falloir attendre quelques jours, une grosse semaine pour s’en aller grossir les rangs d’oignons qui se font dorer sur les plages voisines ou plus lointaines, mais que bon, ce n’est plus pareil, les gens (entendez les autres) ne respectent rien ni personne, arrivent tous à la même heure (la leur), encombrer leurs routes ou leurs bus.

Enfin ils vous demandent « et toi, tu pars quand toi ? », que vous annoncez la date, invariablement celle de leur reprise, ils s’excusent, gênés, et s’éclipsent, vous jettent un regard circonspect en coin. Ils s’en doutaient et maintenant ont la preuve que vous êtes étrange, ne faites rien comme tout le monde …

20130722-235511.jpg

Publicités

4 réflexions au sujet de « Mes juilletistes »

  1. Moi je suis une aoutienne dans l’âme! pour moi, des vacances en juillet ce ne sont pas « les grandes vacances »… je préfère partir quand tout le monde revient, que de revenir et voir tout le monde partir et me dire « merde… moi c’est déjà fini »! ça me fout le bourdon rien que d’y penser! 😉

  2. Les gens (les français) ne sont jamais contents de toutes façons ! Ils ne savent pas apprécier les choses quand elles se produisent et attendent toujours mieux. C’est désolant ! Oui, il fait chaud, mais qu’est ce que c’est bon !! 🙂

  3. Pour les gens qui se plaignent de la chaleur, je les remets à leur place, peux pas m’en empêcher (surtout ceux qui m’ont saoulés en disant « put*** çà caille trop »). J’ai tellement souffert du froid, surtout que cette année, il a fait de sacrées prolongations même ici, que je ne supporte pas qu’on parle en mal du chaud. Faut savoir, merde (oui suis malpolie…), on l’a mérité notre beau soleil et ses rayons
    J’étais toujours en vacances en août aussi. Quand les autres revenaient tout bronzés, blasés d’avoir fini leurs vacances, plus ils ronchonnaient et plus je disais toute guillerette « bonne rentrée :-p ^^ » (oui je suis sadique aussi, mais j’assume 🙂 Quant aux plages, ben on s’adapte. je n’étais pas habituée à aller à la plage tôt le matin quand j’étais plus jeune et que je partais en vacances avec mes parents. C’était l’après-midi. Quand je suis arrivée ici, que j’ai vu que ce n’était pas possible, je me suis dit que j’irais le matin ou le soir et puis voilà. Plus on est souple dans nos façons de faire et mieux on profite… tant pis pour ceux qui préfèrent rester dans leurs façons de faire, ils n’ont qu’à y aller en plein après-midi, faire les sardines… ils laissent la place à ceux qui y vont le soir :-p

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s