Humains

Subir, subir, accepter, se taire. Se taire, baisser les yeux, essuyer ses larmes et le mépris, courber l’échine, attendre que cesse la volée de bois vert, qu’elle aille s’abattre sur d’autres, auxquels à notre tour nous irons imposer le silence, parce que c’est ainsi, parce qu’il le faut, parce que c’est la règle.

Subir ou refuser, refuser l’humiliation et relever la tête. Se révolter contre l’inacceptable, réapprendre à dire non, imposer le respect, le respect qui ne s’impose pas, le respect qui nous est dû.

Parce qu’il est des mots, et des actes, qui blessent et parfois tuent,
parce que certains sont en attente d’un passage à l’acte, pour enfin pouvoir dire « c’était fatal, cela devait arriver »,
parce que la fatalité n’est que l’arbre qui cache la forêt de la lâcheté,
parce qu’un jour, il nous faudra choisir entre être robots binaires et sans affects ou des humains
Parce que cette histoire est universelle et intemporelle, parce qu’un jour que nous ne pouvons que souhaiter proche, il faudra bien que cela cesse, qu’enfin nous devenions humains sans condition

20130722-193059.jpg

Publicités

2 réflexions au sujet de « Humains »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s