Ah si j’étais riche diguedadedadedadedadedadedadedaaaah !

Si j’avais de l’argent, si par miracle j’étais riche, je réaliserais mes rêves, je serais une femme libre, je redessinerais ma vie, je réaliserais mes rêves les plus fous, j’oublierais d’être raisonnable.

Je n’aurais pas de maison secondaire, seulement un pied à terre, en soupente au bord de la mer, avec une grande terrasse vue panoramique sur toute la ville. J’y donnerais des fêtes pour mes amis, achèterais tous les étages pour ne pas incommoder mes voisins.

images-1

Je parcourais le monde en business class, au gré de mes caprices, logerais dans des hôtels mythiques, le Pera  à Istanbl, le Chelsea à New York

Unknown-1

Je n’aurais pas de voiture, toujours pas le permis, suis contre les compromis. Je me déplacerais en taxi, que je paierais au mois, qui me serait personnel.

Unknown

Je me décrèterais artiste, photographe exposée dans des galeries, que je paierais si elles rechignent, offrirais des objectifs à mon Nikon, ou investirais dans un Leica, pour alléger mon sherpa.

Unknown-2

Je glisserai mon trésor dans mon sac à main, un Birkin de chez Hermès que je maltraiterais

images

mais d’une couleur improbable pour ne pas trop faire dame

J’aurais mon nom de domaine, avec toutes les options. Je ferais tout ce que je veux sur mon blog, vous gonflerais éblouirais avec mes photos (cf plus haut), mes vidéos, mes voyages extraordinaires (!cf ci-dessus) et ma vie de rêve.

Les sponsors me harcèleraient me couvriraient de cadeaux, se mettraient à genoux pour que je teste leurs produits. Je serais invitée aux avant-premières, aux soirées, et aux concerts privés, je ne boirais que du champagne, ne me nourrirais que d’huitres, comme Karen Blixen.

Je me ferais dessiner des sourcils permanents, pour gagner du temps chaque matin, du temps si précieux, mon temps que je monnayerais si cher

images

Enfin, ça suis pas sûre. Cela demande réflexion, demande un délai, celui qu’il me faudra pour trouver un riche mécène, me faire adopter par un roi du pétrole.

En attendant je m’en vais travailler, gagner ma pitance, mon maigre salaire, et peut-être qu’en chemin …

Publicités

4 réflexions au sujet de « Ah si j’étais riche diguedadedadedadedadedadedadedaaaah ! »

  1. En attendant tu vas aller diner sous les séquoias mythiques de la Roque d’antheron, et écouter Boris Bérezovsky qui comme Paolo, devrait te faire quelques effets, avec la brise légère, le souvenir de la chaleur diurne, une bonne bande de copines et une coupe de champagne, ça devrait le faire.Pour ce qui est du Birkin, j’ai remarqué que c’était le seul endroit où tu employais le futur plutôt que le conditionnel…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s