Les goûts et les couleurs ne se discutent, oui mais parfois …

Oui, vous avez beau être tolérante, mais reconnaissez que vous comme moi, parfois dans la rue vous croisez des personnes que vous avez envie d’interpeller, auxquelles vous aimeriez dire, en toute amitié, avec le plus grand respect, que bon, certes, tous les goûts sont dans la nature, mais que ça non, ça c’est pas possible, ça c’est une insulte à leur féminité, un outrage à vos yeux.

Bien sûr vous vous refrénerez, bien sûr vous résisterez, parce que cela ne se fait pas, ceci n’est pas votre rôle, vous n’êtes pas la gardienne de l’élégance, la wonder woman du chic et de la distinction, et c’est avec toute la distinction dont vous savez faire preuve en toute circonstance que vous vous intimez l’ordre de fermer votre gueule et vous occuper de vos fesses.

20130710-001115.jpg

Mais parfois, l’une de vos copines, vous demande de lui donner votre avis au sujet d’une tenue qu’elle s’apprête à acheter, ou pire qu’elle arbore de bon matin, la petite robe qui la fait ressembler à Surya Bonaly ou Marion Bartoli, le pantalon rose taille haute moule foufoune rescapé du début des années 80 . Elle insiste, veut la vérité toute la vérité, elle n’aurait pas dû, sa journée va en être gâchée, vous êtes quelqu’un de connu pour votre honnêteté, vous déclinez toute responsabilité, elle l’a cherché.

Bon, vous n’êtes pas un monstre, vous y mettez les formes, expliquez pédagogue, qu’il y a des codes, que l’on peut montrer ses seins et son cul, mais pas au même instant, où dans l’intimité ; que oui, elle est jolie, et pas parfaite, que même Marylin avait les genoux cagneux ; que quel que soit son âge on peut être sexy, que faire preuve d’humour ne nous rend que plus désirable.

Parce qu’après tout cela n’est pas bien grave, que la mode est un jeu, l’habit ne fait pas le moine, mais nous livre vous comme moi aux jugements moqueurs, que nos miroirs peuvent être déformants et menteurs, moi je m’interroge de ce que je dois entendre lorsque  j’entends que ma tenue est tout à fait mon style, ou que cette autre, y a que moi pour oser …

 

Publicités

12 réflexions au sujet de « Les goûts et les couleurs ne se discutent, oui mais parfois … »

  1. C’est vrai que dans le meilleur des mondes, on devrait s’habiller de façon qui nous plaît. Et que le reste ne doit pas interférer. Mais en réalité, peu d’entre nous peut s’affranchir totalement du regard des autres… Peut être avec l’âge…

  2. Elle porte un tee-shirt qui ne couvre pas son postérieur, moulé dans un legging tellement fin qu’il laisse voir sa cellulite et sa culotte (on verrait presque les fleurs en transparence).
    C’est sûr, elle s’habille comme ça lui plaît et n’a que des copines faux-jetonnes !

  3. et bien moi qui trouve que le leggings ne sont JAMAIS des pantalons, j’ai adoré la Finlande où tout le monde s’habille comme ça lui plait sans que personne ne semble choqué… ça doit être en partie ça, la liberté… c’est appréciable et enviable !

    • et moi, le jour où j’ai arboré une « magnifique » jupe rouge tout en plissé soleil, et qu’une amie m’a dit qu’elle me faisait ressembler à un abat-jour … je m’en suis allée prendre du recul devant un miroir, constaté que ce n’était pas faux (loin de là …) … et j’ai eu la liberté d’assumer mon côté luminaire … ou pas … 😉

  4. Moi je m’interdis ce qui ne me ressemble pas, ce qui me donne l’impression d’être déguisée, d’être un mensonge sur pattes, et là encore l’âge ne fait rien à l’affaire, si ce n’est que je me suis débarrassée de l’accessoire, j’ai défini l’essentiel 😉

  5. Depuis que la canicule est tombée sur Paris, je suis arrivée à la conclusion que là encore la parité n’était pas de mise en ces messieurs et nous… Pour beaucoup, c’est à peine s’ils ont remplacé la chemise par la chemisette, la cravate est un peu desserée et la veste jetée sur l’épaule… mais les femmes, pour beaucoup c’est tout et n’importe quoi … le grand relâchement, quoi… Si, une mention spéciale au type qui hier, à ma portée de vue – j’étais assise dans le métro – portait un pantalon en lin blanc et rien en dessous… tout le bazar bien moulé et bien voyant sous le tissu !

  6. … Imagines Marseille ! Cette semaine dans le bus, une fille en talons … et maillot 2 pièces … rayé, à volants … Avait-elle seulement conscience de se promener en culotte et soutien-gorge ?…
    Je pensais que rien ne pouvait plus me surprendre, mais finalement oui …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s