Des horizons différents et convergents

Et puis l’on s’installe autour de la table dressée. Les plats circulent et l’unique couteau digne de ce nom, le suisse multifonctions, qui assied votre réputation bien usurpée de fille organisée et tout terrain. Les verres se remplissent et se vident, les langues se délient. « Il vient d’ou ce petit accent ? », « si loin ! Comment avez vous atterri chez nous, comment y avez vous pris racine ». « Tu as des enfants ? C’est bien aussi. » Le tutoiement s’est installé, nous sommes entre femmes. Un homme a pris place parmi nous. « Il n’y a plus de modèle, tout reste à inventer. » « T’as un amoureux ? Tu veux du blanc ou du rosé ? Le melon n’est pas mûr. T’as quel âge, t’es grand-mère ? Et toi, ton enfant, il t’attend à la maison ? »

Quelqu’un a regardé sa montre, en a lu l’heure à haute voix. On ne l’avait pas vue tournée. On se lève, décrété qu’il est temps de rompre le charme, de se quitter. On part avec une amie, se salue de la main, sans tristesse, avec l’assurance de ne plus se revoir. Ce soir c’était cadeau, ce soir était la croisée des chemins de femmes nées quelque part, d’horizons différents et convergents, de femmes aux destins étranges, et d’un homme au nom rugueux.

20130712-015901.jpg

Publicités

4 réflexions au sujet de « Des horizons différents et convergents »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s