Partage d’été

Je lis mes copines virtuelles, j’écoute la radio, et découvre combien sont nombreux ceux ou celles qui souffrent du froid, des intempéries, et certains même ont dû se résoudre à rallumer le chauffage. Chez moi dans le sud est, suis heureuse et en ai presque honte il fait beau, il fait chaud.

Les parasols se sont déployés, les brumisateurs installés. Les mouettes assourdissantes et envahissantes se chamaillent sur les quais du port, nullement effrayées par les sonos assourdissantes qui s’essayent pour la soirée.

Moi, je pars à la recherche des cigales, ces saisonnières estivales qui ont fui ma ville, à la recherche de la fraîcheur provençale, je pars pour quelques heures, ma bouteille d’eau coincée entre un livre et mon appareil photo.

20130621-121853.jpg
Alors si dans les jours à venir votre situation ne s’est pas améliorée, si le soleil vous boude, si la pluie n’a pas cessé de tomber, vous savez que chez nous, moi, les réfugiés climatiques sont les bienvenus

Publicités

8 réflexions au sujet de « Partage d’été »

  1. tu ne crois pas si bien dire, y’a du projet dans l’air chez moi, ta Provence semble se rapprocher à grands pas. Je ne suis pas encore tout à fait conquise par l’idée, faut dire qu’après la Réunion c’est difficile de s’emballer pour une nouvelle région 😉 mais ton billet me remet du baume au coeur.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s