La clé dans la serrure ou de mon (notre ?) quotidien pas très glamour

Buvez, éliminez, buvez du thé, booster votre périnée, entraînez-vous à la course, prenez vos précautions.

Depuis que j’ai découvert que le thé n’est pas une boisson insipide, de l’eau chaude citronnée, qu’il s’est révélé surprenant et délicieux, j’en use, abuse et assume les conséquences.

Mon mug Aladdin ne me quitte pas, m’accompagne dans tous mes déplacements. Et j’emplis sa boule de thé vert toujours, noir parfois (oui, suis pas logique, on s’en fout, on est entre femmes), au gré de mes envies, de l’heure, des saisons.

J’en bois un litre, j’en pisse deux, à ce rythme là je vais finir lyophilisée, dois être maline, dois anticiper, chronométrer, et avant de quitter le boulot, juste avant, entreprendre une visite de contrôle aux toilettes.

Un arrêt à la boulangerie et chez le primeur, jusque là tout va bien pas de péril dans la vessie. Et puis j’arrive chez moi, cherche mon trousseau de clés au plus profond de mon sac, reconnais l’adéquate, l’introduis dans la serrure, et là, là, commence la course. Car l’envie me submerge subite et pressante. Quatre étages, plus un intérieur, crispée, pas une seconde à perdre, ce sont mes minutes sportives internes et externes, et que personne ne se mette sur mon chemin, je ne suis pas des plus aimables, cela ne fait pas partie de mes priorités.

Et la salopette, la petite salope, a rajouté un handicap à ma course effrénée, dont je suis sortie gagnante et pas peu fière, j’ai gardé le contrôle de la situation et maintenant j’envisage la combinaison …

20130610-005818.jpg

Publicités

8 réflexions au sujet de « La clé dans la serrure ou de mon (notre ?) quotidien pas très glamour »

  1. Salopette deja testee petite et manque de opt..y a eu fuite!!!
    Et y a qques mois, j’ai du demander a qqu’un de rentrer chez lui pour aller aux toilettes, je revenais du taf (45min de route) et devais filer a la poste!!!! Qd ca urge, ca urge! lol

  2. ahhh le fameux jonglage… lol je suis toujours en pleins calculs aussi… le pire que j’aie fait, c’est quand j’avais retrouvé un ami de chez moi, militaire qui était en mission à Marseille. C’était le 1er mai… aucun métro, ni bus… on devait se retrouver au vieux-port, en sachant que j’habite entre Castellane et Baille… j’ai bu un 1er coca vers 14h, tout allait bien… on a marché le long, on s’est arrêtés à une autre terrasse vers la place aux huiles… 2ème coca… lui a été aux toilettes avant de repartir, à 18h30… moi non :-s oh purée… j’ai jamais trouvé le chemin aussi long à pieds entre le vieux-port et chez moi, je courais presque avec ma béquille, tout était fermé en plus, je me voyais bien me vider entre 2 rigoles de la rue St-Fé que je n’ai jamais trouvée aussi longueeeee lol le temps de rentrer il était 20h. Je pensais ne plus pouvoir m’arrêter de vider cette pauvre vessie maltraitée :-s ^^

    • J’en rencontré un problème similaire il y a quelques années, un vrai traumatisme jamais oublié, nous avons traversé Barcelone après plusieurs bières, les garçons avaient pu se soulager, mais nous les filles … Horreur souffrance et crispation … Faudrait que je fasse un billet, tiens, tu me donnes une idée …
      Des bises

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s