Il pleut sur ma ville

Il pleut sur ma ville, sur mon toit, et mon amoureux ne se prénomme pas Noé.

Il pleut sur ma ville, et je n’ai pas sommeil.

Il pleut sur ma ville, sur mes rêves de printemps, mes yeux ne veulent se fermer.

J’ai éteint la lumière, des gouttes d’eau se sont fracassées sur mon toit dans les gouttières.

J’ai ouvert, me suis mise à la fenêtre, j’ai humé le bitume mouillé, cherché du regard des passants attardés. Nulle vie dans mes rues, nulle lueur derrière les persiennes. Je suis seule éveillée, je suis bien seule avec la pluie.

20130610-011406.jpg

Publicités

2 réflexions au sujet de « Il pleut sur ma ville »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s