C’était une enfant sage

Une enfant sage, sage comme une image, c’était une enfant sage, obéissante, une enfant qui ne disait pas un mot plus haut que l’autre, feignant d’ignorer les gros. C’était une taiseuse, une spectatrice qui n’en pensait pas moins, car nul n’était arrivé à brider, à censurer ses pensées, encore moins à les percer, ce qui s’avérait leur paraître bien dérangeant. C’était une enfant sge qui était passée maître dans l’art de se faire oublier. C’était un rêveuse, la reine de l’évasion silencieuse.

C’était une enfant sage, devenue adulte, qui a appris à ouvrir sa gueule, que d’aucun parfois aurait pu juger grande, mais seulement quand elle jugeait que la cause n’était pas perdue, que l’autre, son interlocuteur, en vaut sa la peine, que ses paroles ne resteraient pas lettre morte.

C’était une enfant enfant sage, devenue une adulte à grande gueule et demeurait souvent silencieuse. Parce qu’elle savait le pouvoir des mots, elle savait qu’ils peuvent blesser mettre à terre, et parfois tuer. Parce que sous sa main, elle en sentait encore certains coincés, là, sous sa peau

20130531-011237.jpg

Publicités

Une réflexion au sujet de « C’était une enfant sage »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s