Et laisser son amour-propre souillé en carafe sur la chaussée

Une femme est tombée. Sa cheville a vrillé, pour ne point la briser elle s’est laissée aller, s’est abandonnée au sol, s’est laissée choir sur le trottoir. Elle avait mal, c’était visible, son visage grimaçait. Elle s’est assise, dans l’attente l’espoir de retrouver ses esprits et le contrôle de son corps.

Elle tremblait de douleur, et du choc aussi. Elle a regardait autour d’elle. Des gens dans l’attente de leur bus, qui sous le sien ont détourné leurs regard. Un homme marchait dans sa direction, une main allait se tendre, l’aider à se relever. « Ce sont des choses qui arrivent » dit-il. Il a passé son chemin. « Oui, et c’est à moi que cela arrive » lui ai-je répondu, car cette femme c’était moi, c’était moi blessée, moi qui me suis mise à quatre pattes, ignorant si je parviendrai à me redresser, moi qui suis allée dans la pharmacie la plus proche, luttant contre l’évanouissement, acheter de quoi me soigner, le strapping ça me connait.

Une femme est tombée puis s’est relevée sous des regards indifférents, vides, déshumanisés. Ce qu’elle y a vu lui a fait peur. Une femme est tombée, cette femme c’était moi, moi qui me suis relevée soignée, moi qui me répare préfère la colère à la peur, j’hurle j’hurle GENS, JE VOUS CONCHIE ! Oui, suis vulgaire, mais croyez moi, ça fait du bien !!!!

20130526-015559.jpg

Publicités

12 réflexions au sujet de « Et laisser son amour-propre souillé en carafe sur la chaussée »

  1. Cela m’est arrivé il y a un mois environ et en effet personne pour t’aider… L’indifférence des passants devient impressionnante, cela fait peur c’est du chacun pour soi! Et quand parfois une main se tend pour se soucier de nous pour nous aider a nous relever en nous demandant si cela va, on en est surprise et secouée! Jespere que cela va et que tu n’as pas trop de mal, bonne journée, bises

  2. La pathétique indifférence… c’est d’un triste. Le pire est celui qui passe en t’adressant une réflexion sans même t’apporter de l’aide, quelle stupidité ! Courage à ta pauvre cheville.

  3. J’ai vécu une agression à la sortie d’un métro. Le tout devant une dizaine de gens. Personne n’a bougé. Triste monde.
    Bon rétablissement!
    Et bonne épilation si ton strap remonte haut! (Ca me connait aussi les straps!) 😉

  4. Ping : Parfois, il y a de l’espoir… | Les Paroles (in)Discrètes

  5. ah j’hallucine !!
    personne ne t’a aidé ….? Mais dans quel monde vivons nous….:((
    comment va ta cheville ..?
    bises et bon courage :).

  6. La même chose m’est arrivée il y a deux mois et un jeune homme s’est arrêté, sans d’ailleurs pour autant me tendre la main pour m’aider à me relever. En général ce sont plutôt des femmes. Bilan: retour à la maison en taxi et 45 jours d’attelle (pas d’arrêt maladie, ne confondons pas…). Il y a quelques années, lors d’un hiver particulièrement froid, je me suis trouvée dans une situation tout à fait ridicule: incapable de monter la côte pour rentrer chez moi (j’habite dans l’Est parisien, près d’un boulevard venteux et qui était donc totalement verglacé à 8h du soir). J’avançais d’un pas et reculais de deux. Une petite dame énergique m’a attrapée par le bras et m’a fait franchir l’obstacle! Donc, non, la solidarité n’est pas tout à fait morte. Un jour de malchance sans doute.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s