Parfois, mes nuits sont plus douces que mes jours

La nuit m’appartient, la nuit je m’appartiens, la nuit j’abandonne les oripeaux, les masques de mes jours, la nuit je rêve, je rêve ma vie, les yeux grands ouverts, repoussant mes limites, les limites de ma nuit.

Ma nuit est riche, ma riche est riche de ma liberté reconquise, retrouvée. Ma nuit est riche de minutes et d’heures extraordinaires, d’heures qui ne sont que miennes, mes heures égoïstes, mes heures à écouter la douce musique de la rue, les rires des attardés, les cris des égares, et le souffle lent profond du dormeur à mes côtes.

La nuit, je n’est pas plus d’âge, je les ai tous. La nuit je repousse mes problèmes mes limites.
Parce que la nuit m’appartient, parce que j’appartiens à la nuit.

20130515-010246.jpg

Publicités

11 réflexions au sujet de « Parfois, mes nuits sont plus douces que mes jours »

  1. Jm bocoup lire et revasser la nuit, j y puise l inspiration, la detente. Je pense que vs dormez a present eh bien je vous lis. Bonne semaine michele

  2. Merci pour le libanais Comme vs aimez le the goutez le betjman and barton il e tres bon. Peuchere mr chat c quand qu il passe au bistouri ?? Il est trognon c chaton. Bon week end et plein de bonnes choses!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s