Post scriptum

C’était il y a quelques mois, c’était un petit post sans importance, écrit comme ça en passant, en passant dans une rue commerçante, devant une vitrine exposant une culotte, un truc qui tout au moins s’en approchait, un truc de fille tout en frous-frous, auquel toute fille très fifille ne peut que succomber, mais dont la raison l’oblige à renoncer.

C’était un post de quelques lignes, qui se voulait drôle, qui n’avait nulle autre prétention, un post dans lequel nombreuses (sic) furent celles à se reconnaître, un post pour mettre du rose dans une soirée de gris et de froidure.

C’était un post pour sourire, écrit en quelques minutes et vite oublié, un post qui a refait surface grâce (sic) à un commentaire bien écrit, très correct qui m’a fait comprendre qu’il pouvait être lu et compris tout autrement. Mon inconnue, mais néanmoins pas anonyme avait cru déceler du mépris ou du jugement vis-à-vis de celles qui avaient trouvé une utilité à ce vêtement, à moins qu’elle n’ait été blessée par mes évocations de nos rêves avortés de ballerines, de danseuses en tout genre.

J’en suis désolée, et m’en suis expliquée auprès d’elle, sur mon post. J’en suis désolée, mais n’ai pas d’excuse à présenter, ne me sens pas fautive, ou peut-être de maladresse. Peut-être. Mais dois-je m’excuser d’être restée scotchée devant une vitrine, de m’être interroger sur ce qui nous pousse nous les femmes, femmes dont je fais partie, à devoir lutter pour ne pas franchir le pas d’un magasin, et devenir l’heureuse propriétaire d’un objet que l’on n’utilisera jamais, restera au fond d’un tiroir, que nous ressortirons de temps en temps, des temps de fugitifs plaisirs, et dont nous n’arriveront pas à nous séparer. Car sait-on jamais, peut-être qu’un jour, un soir, en certaines circonstances, que nous garderons secrètes, nous pourrons l’arborer cet étrange objet de désir.

Mais bon, voilà, sans doute suis-je devenue grande, sage, ou que sais-je encore, mais lorsque hier mon regard est tombé sur ce machin satiné et froufroutant, joli voire beau il me faut le préciser, sait-on jamais, je me suis dit ah non, ça ne va pas recommencer !

20130512-213732.jpg

Publicités

8 réflexions au sujet de « Post scriptum »

  1. San dec javais vu ceci a nice. Jai hesite et puis jai pas ose….. E be mtnant je regrette Bonne soiree. Vs etes trop rigolote bise a demain

  2. Je me souviens de ton article, j’avais rigolé, tu penses. Je ne me vois pas avec ce genre de truc pour ranger ma choupette et mon train arrière, j’aurais l’impression de ressembler à un canard plein de plumes échevelées… j’espère ne pas me faire censurer pour cet affront que je fais à un tel objet si fabuleux pour certaines apparemment :-))

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s