Faudrait pas me prendre pour une dinde. Ni un mouton. Une nouille peut-être …

Une agence de mannequin est allée effectuer son recrutement à la sortie d’un hôpital traitant l’anorexie. Marie-Claire s’insurge, Marie-Claire se fend d’un communiqué post sur Facebook (ben oui, j’ai Marie-Claire en amie sur Facebook).

Alos moi, je dis bravo, chapeau, c’est beau et courageux Marie-Claire de ne pas créditer de dénoncer des pratiques indignes et ignominieuses de ces vautours sans conscience ni foi ni loi.

Alors, pour sceller notre réconciliation, (et écourter un trajet un tantinet longuet) je me suis payé le dernier Marie-Claire … dont le titre phare m’a fait sourire « révolution MINCEUR, quand manger fait maigrir ». C’est de saison me suis-je dit, aucun magazine ne peut faire l’impasse sur ce sujet, sans risquer de se faire voler la vedette par la concurrence.

Et puis je me suis précipitée, confortablement installée dans mon siège, sur les pages qui reposent, mettent les neurones au repos, la MODE !

Voilà, voilà        20130425-214557.jpgje suis tombée sur, comment dire, une liane sans nœud dotée d’un métabolisme très gourmand. Enfin ça c’est ce qu’elles disent toutes, alors que la majorité collectionne les jours sans pain, glucide, lipide, dont tout excès peut se voir puni d’un doigt au fond de la gorge.

Enfin, admettons que cette jeune femme, la veinarde, appartienne à la première catégorie, admettons qu’elle fasse partie de cette élite, cette infinitésimale minorité constituée grandes jeunes belles minces et photogéniques, qui sont chassées aux quatre coins du monde, transformées remodelées et offertes en pâture sur les podiums et nos féminins.

Leur extrême minceur est garante de la mise en valeur des vêtements. Les corps s’effacent, seuls les tissus prennent vie. Enfin, c’est l’argument avancé par les professionnels de la mode. Et peu leur importe de nous renvoyer, nous les ordinaires à notre humaine condition, faite de ronds et de déliés, d’incomplétudes et d’imperfections. Peu leur importe tant qu’ils nous vendent du rêve, de l’éternité  juvénile, sur les pages glacées, le but étant de nous vendre des élixirs, des crèmes, des onguents, des pilules, de la chirurgie, des injections, des gaines, des soieries, des bijoux, qui nous donnent à croire qu’avec un peu de volonté, beaucoup d’argent nous aussi nous pourrons réparer les outrages du temps et de la nature. Ils nous dressent contre nos corps qu’ils nous rappellent devoir dompter, et nous deviennent étrangers, objets de tourments et nos pires ennemis.

Alors, certes, pour se donner bonne conscience, en pointillés, des quinquas font la une de couv’, et l’objet d’un article, au cours duquel elles nous livrent TOUS leurs secrets de beauté, que je peux vous réciter : une bonne hygiène de vie, sport diététique et beaucoup de sommeil, l’Amour, une esthéticienne qui fait des massages divins et qui d’ailleurs est devenue leur amie, et une crème que pour rien au monde elle ne changerait (pariez sur celle de la Mer qui a détrôné celle au Caviar …). La chirurgie esthétique ? Jamais ! Elles concèdent du bout des lèvres savamment repulpées quelques séances de laser, voire quelques injections, mais bon, juste pour leur effet bonne mine, défroisser comme après des vacances, qu’elles ne peuvent s’octroyer, elles sont tant sollicitées !

On le croit !

Ou pas.

Pas. Nous ne sommes ni dupes ni stupides, notre lot commun est, dans le meilleur des cas la sénescence. Nous luttons avec les moyens du bord, nos faibles revenus, enfin les miens, pour ne pas sombrer, sauver la face, faire bonne figure et autres fadaises, et gagner en légèreté, lutter contre la gravité, sans pour autant succomber aux sirènes de la cosméto pacsées aux tritons du marketing.

Bon, je vous quitte, suis grave à la bourre, me faut passer chez le Bio du coin, pour m’acheter une huile qui coûte un bras le millilitre, mais aux propriétés démentielles, style détend, déride, remonte, décrispe. Enfin, c’est ce que j’ai lu, sur le net, et c’est pas pareil. Parce qu’à moi, vous l’aurez compris, on ne la fait pas …

Publicités

12 réflexions au sujet de « Faudrait pas me prendre pour une dinde. Ni un mouton. Une nouille peut-être … »

  1. J’aime ton article, parce que j’en ai marre de ces diktats de la mode !!!!! je suis ronde, depuis quelques années, je suis même assez ronde !!!! et puis, j’ai reminci, parce que je me sentais trop grosse par rapport à l’image qu’on donne,…mais mincir sans faire de sport, c’est pas évident, et surtout le résultat n’est pas « top puisque pas sculpté »… Ben oui, mais ma santé m’interdit tout exercice physique…alors, en plus, je dois presque me justifier !!!!

    ras le bol, elles sont moches, elles sont maigres, elles sont tout sauf féminines !!!!!

    et moi j’ai du bide, mais je ressemble à une femme et çà se voit…

    et quand on commencera à accepter çà, et à accepter de faire une mode pour les femmes voluptueuses, et bien, on aura fait un grand pas !!!!!

  2. Et pourquoi les grands créateurs qui n’aiment pas le formes féminines (poke SAS KL ) ne feraient-ils pas porter leurs robes par des hommes? Comme ça, plus de problèmes de rondeurs féminines!
    Et longue vie à JPG!

  3. C’est bien la révolte de la plupart des femmes!
    Et quand en plus on est ronde et plus de toute jeunesse et qu’on a des cheveux gris…
    On fait quoi?
    Dis, Pimprenelle, t’as une réponse?
    Lol!

  4. il faut s’aimer ! qui que l’on soit ! Et vénérer sans relâche nos qualités, quelques soient les problèmes qu’un magazine peut nous trouver pour faire marcher cette bien étrange machine de tendance.

  5. C’est la première fois que je passe ici
    1. j’adore ta façon d’écrire
    2. j’adore ton article.
    Même si je travaille dans la mode, même si je ne suis pas d’accord avec tout, ta façon de l’écrire est juste, droite, sans rebellion.

    Voilà voilà
    Cètou

    • D’abord et bien sûr merci pour ton commentaire et ton abonnement.
      Ensuite, certes je critique ce que je lis, vois ou parcours dans les féminins, mais personne ne m’applique un couteau sous la gorge pour m’obliger à les acheter. Il faut donc croire que j’y prends un certain plaisir …
      Bonne soirée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s