Le jour où j’ai mis le voile

Changer d’homme ou prenez le enfant donnez lui le jour, et puis la parole.

Apprêtez-vous, faites-vous belle, traversez la pièce dans laquelle un homme qui vous est cher attend, et ne vous étonnez pas si vous entendez

Tu ne vas pas sortir comme ÇA !!!

963e48a688ac11e29a0d22000a9f1320_6

Ben oui c’est transparent (existe aussi la variante, c’est court, c’est décolleté …)

Votre père lui aurait rajouté, retourne dans ta chambre, va te changer. Le temps a passé, avec des avantages, vos hommes n’oseront prononcer ces mots. Les bien-élevés, parce que les autres vous les avez évacués (autre avantage du passage du temps, et des échaudages). Mais dans leurs regards, vous devinez les points de suspensions qui font face à votre point d’exclamation 

Oh non, ça ne va pas recommencer !

Vous pouvez toujours essayer de leur expliquer, que vous en avez traversé des rues des épreuves et des regards appuyés, qu’ils n’ont pas toujours été là avec leurs conseils, les c’est pour ton bien. Que vous avez su mener votre barque, manier les voiles, et que la burqa n’est pas conseillée dans votre religion. 

Et puis que non vous n’êtes pas inconsciente, au cas où ils ne l’auraient pas remarqué, et contrairement à ce qu’il est mentionné dans nos agenda, le printemps se fait attendre, et un gilet une veste et une écharpe m’attentent là à leur côté sur le canapé …

Publicités

3 réflexions au sujet de « Le jour où j’ai mis le voile »

  1. J’ai la même avec mon petit frère ^^ Mais heureusement il dit ça pour m’embêter, il ne se permettrait pas de « m’interdire » de sortir vêtue comme bon me semble. Et comme le dit Lydie, c’est parce qu’ils savent ce que vont penser les autres hommes, que nos hommes nous lancent des regards mécontents (déjà que certains disent que si certaines femmes se font violées c’est parce qu’elles l’ont mérité en s’habillant court/transparent ; pfff et puis quoi encore ?), ils ne voudraient pas qu’ils nous arrive du mal.

  2. et oui, papa aurait rajouté « va techanger »…
    mon homme ne dit rien, il fait partie de ces hommes rares qui adorent que leur femme plaise aux autres (et pis en même temps, je casse pas 3 pattes à un cananrd, même avec du transparent ou du décolleté -le court, j’ai du mal, maintenant…) il est même « plutôt fier qu’on me regarde les fesses », et en profite pour poser une main possessive du style « pas de chance, c’est à moi !!! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s