En décalage horaire

C’est le printemps, mais le climat peut semer le doute dans l’esprit embrumé des vieilles dames, qui peuvent sans qu’on les amène consulter un neurologue se croire en novembre.

Il est dimanche, oui mais demain c’est férié, et il nous faut décommander le rendez-vous de la boule d’angoisse avec notre ventre.

Il est … quelle heure déjà ? Vous en êtes sûr ? Ai-je dormi tant que çà ? On a changé d’heure ? On est passé à l’heure d’été, alors que le printemps se laisse désirer ?

Ne ferait-on pas tout pour semer le trouble dans nos esprits, nous faire prendre nos désirs pour des réalités ?

94b1eb0a99ff11e29d7522000aaa07cd_6

Publicités

Une réflexion au sujet de « En décalage horaire »

  1. La fameuse boule d’angoisse du dimanche soir… Elle m’a abandonnée un jour de juillet 2011, quand j’ai quitté la société qui m’employait alors. Elle n’est pas revenue pendant l’épisode raté de ma vie de commerçante. Elle vient, depuis que je suis chômeuse, sans prévenir, n’importe quel jour, à n’importe quelle heure ! Aucun savoir vivre…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s