Suis passée en coup de vent

Ma ville grince, claque, craque, ma ville est livrée aux rafales. Des tornades éventrent les poubelles, fuir les nuages.

Et moi, moi, j’ai froid, je me recroqueville, m’arque-boute, lutte, me transforme en caguette, évite de longer les murs et servir de piste d’atterrissage forcé d’une tuile, de m’en éloigner à la rencontre d’un container en partance vers la mer.

Alors je me réfugie dans mon lit. Je suis à l’abri et entends le toit qui grince, claque, craque, le toit livré aux rafales

8c948e268ccd11e2b55122000a1f9be7_6

Publicités

Une réflexion au sujet de « Suis passée en coup de vent »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s