Un avant-goût printanier

Bon, comme je vous l’ai dit, je suis allée à la rencontre de ma ville. Et je n’étais pas seule à croire que les Marseillais s’étaient donné le mot, que tous les appartements s’étaient vidés de leurs habitants, qui s’étaient donné rendez-vous sur le Vieux-Port, à deux pas de chez moi.

J’y ai croisé une drôle de faune, un drôle de zoo

c8467590841e11e296c422000a9e0891_6

Des enfants joyeux, des bulles plein les yeux

 

e37f9850841e11e2b9a022000a1fa535_6

sous ceux de la Bonne Mère

f6b47d8c841e11e2b17a22000a1fa432_6
Mon ciel peu à peu sort de la brume, le gris s’efface, les couleurs se ravivent, sur les quais

0d4c2c06842011e2896422000a1fb003_6

dans les cheveux des filles, de celles qu’affectueusement nous nommons cagoles, spécialité locale qui s’exporte semble-t-il très bien, s’universalise même.

bb6667d0841f11e29bac22000a9f13d0_6

Publicités

3 réflexions au sujet de « Un avant-goût printanier »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s