En apprentissage

Suis une cruche, suis râleuse empathique suis une bonne pâte qui se fait rouler dans la farine. Suis celle qui se fait avoir aux sentiments, qui se met à la place comprend, accorde son pardon avant même qu’il ne lui soit demandé, avant toute amorce d’acte de contrition.

Suis celle qui devine, anticipe, protège les autres mais jamais ses arrières. Celle que l’on poignarde et demande de sourire, de continuer à faire comme, à faire semblant, à donner le change, à ne rien laisser paraître, parce qu’après tout, hein, ce n’est pas si grave, hein, on en verra d’autres … Oui, mais ce on c’est moi, ce on a un nom.

Dans ce monde où pullulent les lâches les malhonnêtes j’ai pleuré souvent j’ai pleuré beaucoup. Pour ou à cause gens qui n’en valent pas la peine, qui ne valent pas la mienne, et parfois me suis mise en colère comme un met un mouchoir sur une blessure.

J’ai chancelé, je suis tombée par terre, c’est de ma faute me suis pas protégée. Je me redresse, relève la tête, essuies mes larmes, soigne mes écorchures. Voilà c’est fini.

Mais maintenant je ferme les yeux, bouche mes oreilles, nul ne pourra me faire taire. Aujourd’hui c’est moi d’abord, je le mérite, suis importante, importante pour moi, pour ceux qui m’aiment. A eux seuls, je laisse mes bras et mon cœur grand ouvert.

Alors j’apprends à dire non. Et que non c’est pas peut-être.
b1274fd477c511e2a8e322000a9f13d9_6

Publicités

11 réflexions au sujet de « En apprentissage »

  1. J’aurais pu, je pourrais encore écrire cela… Que c’est dur de faire comprendre ce changement de mode de fonctionnement à l’entourage sans passer pour une égoïste monumentale.

    • Se recentrer, définir ses priorités, cesser de s’oublier et de s’effacer … Pas évident d’imposer les nouvelles donnes, mais si nous y arrivons, qu’ils nous découvrent différentes mais en mieux, ceux qui nous aiment comprendront. Quant aux autres … on s’en fout 🙂

  2. Ce post j’aurais pu l’écrire il y a 5 ans. Depuis j’ai appris, parce que c’était devenu vital si je voulais m’en sortir. Il en a fallu du temps, je ne pensais pas que c’était si dur de dire « non » et de ne pas « se laisser faire ». Je pense que çà ne fait pas bien longtemps que j’y arrive d’ailleurs. Cà n’a pas plu à certaines personnes, tant pis, c’était sûrement celles qui me faisaient le plus de mal sans que je m’en rende compte avant. On m’a assez piétinée, le prochain qui osera le faire, il se prendra non seulement, un « non » mais en plus un aller-retour sur son doux visage, qui semble dire « je souris mais te prends pour une conne et j’en profite parce que je m’aperçois que tu ne le vois pas que je le fais… »…
    Je rigole pour l’aller retour, quoique je pense que beaucoup de claques se perdent hum… mais la 1ère fois qu’on arrive à dire « non », déjà on se culpabilise parfois ce n’est pas dans nos habitudes, mais ensuite on se rend compte que çà fait du bien de se donner le droit de le faire… et la culpabilité s’envole…

      • En lisant ta correction, je me suis rendue compte que je m’étais trompée aussi 🙂 « on se culpabilise PARCE QUE … » Alors il faut le faire pour nous oui. Pour se sentir mieux. Et si les autres ne comprennent pas ou nous en veulent, tant pis et puis surtout les autres ne se gênent pas pour le faire et ce sont les 1ers à nous le rapprocher quand on ose sortir de notre chemin qu’ils ont l’habitude de voir en nous. C’est le pompom… Et ceux qui tiennent à nous, quand on leur explique certaines choses, ils comprennent, donc on est gagnantes

  3. Tiens, moi aussi, je me suis reconnue et moi aussi j’ai dit ZUT DE CROTTE!!! cette année c’est MOI et MOI! tant pis pour les autres! Apres c’est facile à dire mais la bonne cruche que je suis à encore à apprendre….;) je te souhaite bien du courage! et Rien n’est impossible, il suffit d’y croire!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s