La fille qui s’était glissée dans la robe d’une actrice de cinecitta

C’était hier, dernier jour des soldes, un jour de merde pluie comme nous en connaissons tant, où l’on se réjouie pour les nappes phréatiques, un peu moins pour notre humeur.

Mais bon, nous n’allions pas se lasser décourager pour si peu, et sommes donc parties à la pêche à l’anti-blues, la dernière bonne affaire. Il n’était pas obligatoire de trouver, le but était de se perdre dans les rayons, y abandonner notre morosité. Bref de rire, pour un rien, un chiffon improbable, dont on se dit, qu’à la limite on comprend que cela se vende, mais que cela s’achète, dépasse notre entendement.

De fil en aiguille, de boutique en magasin, nos nous sommes retrouvée chez Morgan, autrement dit, là où je ne vais jamais. Des portants annonçaient du moins 70%, et 20% supplémentaires, du genre si j’insiste un peu, il vont finir par nous payer pour qu’on les débarrasse des invendables, des improbables, importables. Et j’ai mis la main sur une robe, sur laquelle mes yeux ne se seraient jamais portés, une pour laquelle je n’ai pas eu un coup de cœur, non pas qu’elle soit moche, mais pas ainsi que je m’imagine. Une robe d’actrice italienne des années 50, une Gina Lollobrigida, une Sophia Loren, une voluptueuse tout en appâts … que je n’ai pas.

Mais à 10€30, et plus le temps d’essayer ni de tergiverser, je me suis décidée : elle serait mienne, et puis je verrais bien, nous pourrions toujours, elle et moi, passer des soirées en tête à tête devant la télé …

Et bien vous savez quoi ? Béni soit l’inventeur du push-up ! Deux petites mousses et le tour est joué, je me sens prête à arpenter les rues romaines, sans honte ni fausse pudeur. Et parfois, je l’avais oublié en cette saison terrible, cet hiver inhabituellement rude, même si cela n’est pas coutume, ne me ressemble pas, il n’est pas désagréable d’être sexy.

Voila, c’est fini, les soldes sont terminées, nous allons devoir pouvoir faire les économies en attendant les beaux jours.

7da537a0717311e29ca422000a1fb149_6

Publicités

Une réflexion au sujet de « La fille qui s’était glissée dans la robe d’une actrice de cinecitta »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s