Tous égaux ? Oui, mais pas face au froid

Il y a peu je me plaignais de la pluie, du vent, du froid. A de nombreuses reprises, en toute bonne conscience je râlais. Et puis un commentaire m’a rappelé qu’il est des personnes bien plus à plaindre que nous, que moi dont le toit fuit, ceux qui n’en ont pas.

Ceux qui au quotidien je croise sur mon chemin sans même les regarder, ceux auxquels dans mes bons jours, lorsque je ne suis pas trop pressée je fais l’aumône d’un sourire, d’une piècette sans importance. Sans importance pour moi, mais qui les rapproche de leur pitance.

Et puis il y a ceux qui se raccroche à leur chien comme à une bouée, pour s’accrocher à la vie, voir leur reflet dans des yeux. Chien qui leur interdit l’entrée dans les refuges, l’accès à un lit, de la chaleur pour quelques heures. Un chien comme unique compagnon, unique possession, unique patrimoine. Un chien pour se protéger des dangers, pour se réchauffer, pour attirer l’attention.

Enfin il y a les femmes. Femmes fragilisées par la promiscuité, femmes devenues proies, femmes qui se battent pour conserver leur dignité, femmes parfois ont l’incroyable élégance de demeurer coquettes, pourquoi, pour qui d’autre qu’elles-mêmes, femmes dont je ne peux, ne veux imaginer le quotidien, moi bien au chaud sous ma couette.

f6fb5efc62fc11e28e6622000a9f0a1a_6

Publicités

15 réflexions au sujet de « Tous égaux ? Oui, mais pas face au froid »

  1. Effectivement c’est très difficile de penser et d’accepter que des personnes dorment dehors surtout en cette période. Je me pose souvent la question « que faire à mon niveau ? » à part aider en faisant des dons aux associations couvertures, vêtements chauds ,argent je ne vois pas trop.Bravo pour cet article qui reveille nos consciences.

  2. Je n’ose même pas imaginer ce qu’ils endurent, quand j’ai craqué d’avoir dû marcher dans la neige et dans le froid pendant une heure samedi…Eux c’est 24heures au froid…
    J’ai vu une émission sur des gens des « citoyens » qui proposent de les héberger chez eux un temps. Mais ce n’est jamais gratuit et ceux qui sont dans la rue depuis longtemps ont le plus grand mal à renouer avec une vie de famille….

  3. C’est terrible… Bravo pour ton article. Ça me fait mal au cœur de voir des personnes dehors. Ce matin, en arrivant au travail, j’avais envie d’un muffin, je me suis arrêtée dans un point chaud pour en prendre un. A quelques mètres, il y avait un Monsieur Sans-Abri, je me suis dit je vais lui offrir un café. J’ai un peu hésité au début car j’avais peur de sa réaction… Au final, quand il a eu le café, il était très content. Oui, ce sont de petits gestes, mais il faut aller au-delà de ses peurs parfois… Car comme tu le dis nous ne sommes pas égaux devant le froid…

  4. Cruelle Vérité…

    Bien Souvent, nous nous plaignons mais nous ne savons pas que d’autres passent par des épreuves aussi difficile…

    Touchant Billet.. Criant de vérité 🙂

    Bonne Semaine.. 🙂

  5. Ping : Coups de coeur 29 « Parler de ma vie

  6. Ping : Coups de coeur 29 | Les mots d'Angel

  7. Ping : Coups de coeur 29 | Poussières de Vie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s