Vie privée/Vie Publique

Depuis un temps incertain je vois sur le net fleurir des articles, des posts, des petites phrases qui en disent longs sur leur émetteur. Et de me poser des questions. Je me demande comment faire comment agir comment me positionner. En dire trop ou pas assez, se livrer ou se taire, s’épancher ou rester cloîtrée dans sa tour d’ivoire.

Ceci n’est pas nouveau, c’est dans ma nature. Je n’y peux rien je suis méfiante. Ma vie ne regarde que moi, et quelques « privilégiés ». Les invités de ma vie, ceux que j’ai choisi, peu à peu. Je connais trop la trahison et ses méfaits. J’en connais les ravages.

Un amour peut se transformer en haine. Une amitié peut dégénérer en lynchage. Ceux dont vous connaissiez les secrets, ceux qui ont fait appel à vous en période de difficulté, ceux qui vous ont promis la lune à la vie à la mort, qui vous ont pris dans leurs bras, vous jurant qu’ils seraient toujours là, quoi qu’il se passe quoiqu’il advienne, vous l’avez constater se sont mus en rats lorsque votre navire a pris l’eau, qu’il s’est transformé en radeau de la Méduse.

Et vous étiez là sur la plage abandonnée. Bon appétit les charognards.

Tous avons connus, avons été témoins dans notre entourage, dans les médias, d’épisodes plus ou moins violents, plus ou moins déstabilisants. La plus part se relève, d’autres

Sur Twitter, sur Facebook et plus encore sur nos blogs, nous ouvrons la porte à des inconnus, aux internautes du monde entier. Nous les invitons à nous découvrir, lire. Les retours que nous en avons sont, le plus souvent élogieux, nous brossent dans le sens du poil, le lustre, que vous êtes jolie, que vous êtes belle. N’insistez pas moi je ne chanterai pas. Pour cela vous pourriez me remercier.

Mais je demeure timorée, et longtemps j’ai hésité à publier des photos de moi. J’ai favorisé le flou, l’à peu près, le méconnaissable. Et puis je m’en suis moqué.  Je veux du partage de ce qui nous rassemble et me ressemble. Je veux du respect pour moi, et pour les lecteurs. Je veux que ma vie intime le demeure. J’ai défini mes règles, qui ne sont valable que pour moi, celle de la conversation entre copines, en toute légèreté et parfois en profondeur. Mes copines ne sont pas mes amies. Mais elles peuvent le devenir. Peu à peu.

Publicités

5 réflexions au sujet de « Vie privée/Vie Publique »

  1. Chacun, chacune définit son cadre, ses limites. Certaines, bloguant anonymement sous un pseudo, en disent beaucoup. D'autres, dont je fais partie, bloguant sous leur nom, se dévoilent moins tout en en disant beaucoup. C'est aussi ce qui est sympa dans la blogosphère, chacun a ses propres règles.

  2. Mon blog c'est un peu l'inconnu dans le train que l'on ne reverra pas et à qui dont dit tout, le temps du voyage…Pis en fait je m'en fous…. je n'ai rien a caché… ou si peut… lol Je donne ma vérité, elle n'engage que moi.Je préfère l'anonymat tout simplement pour être tranquille… J'ai fait l'erreur de dire que j'avais un blog et ça n'a pas manqué l'on m'a reproché de raconter… donc maintenant c'est secret… enfin si le secret existe sur internet… Mais bien malin "le proche" qui me retrouvera… J'aime les mots de mes lecteurs même et surtout quand ils ne sont pas d'accord avec moi…Ps :autre restriction par rapport au boulot… je ne tiens pas à perdre mon travail…

  3. Le fil est parfois mince sur la blogosphère entre vie privée et vie publique. A chacun de choisir les regles. Pour ma part, me photographier ne me gène pas par contre je protège au maximum mon entourage.

  4. Je suis d'accord avec toi, ce n'est pas facile de se protéger tout en prenant les risques nécessaires pour que les émotions passent de soi au lecteur. Je m'expose pas mal. Parfois j'ai des doutes sur les conséquences que cela aura pour moi. Pour le moment, personne n'a utilisé mes propos pour me faire du mal. Honnêtement je crois que s'ils le font c'est qu'ils se seraient saisis de n'importe quoi pour le faire. Alors j'essaie de ne pas trop leur accorder d'importance et de me dire que le partage avec les personnes qui ont trouvé du bienfait dans ce que j'ai pu écrire valait la peine que je m'expose… Je croise les doigts.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s