Les hommes, tous les mêmes … et les femmes, toutes des salopes ?

Voilà faut que je vous raconte un épisode d’un déjeuner entre filles, femmes qui ne se sont pas choisies, d’univers qui ne se rencontrent que rarement. Un déjeuner autour d’une grande table autour de laquelle des conversations désordonnées se croisaient, s’entrechoquaient rebondissaient, générant un brouhaha assourdissant dans lequel étonnamment nous ne nous perdions pas.

Non loin de moi, une au physique laissait deviner qu’elle avait oublié qu’elle avait été jeune, il y a fort longtemps, a tenté d’attirer sur elle toute notre attention, en nous faisant part de ses désirs de voyages, découvrir l’Europe, retourner à Venise, aller au Tyrol. Oui mais voilà, on avait bien compris qu’un mais  n’allait pas tarder à pointer le bout de son nez, mais son mari lui, il veut pas bouger de son canapé. Nous avons feint d’être étonnées, et nous lui conseillions de partir avec des copines. Nous avons compris qu’elle n’en avait pas. En voyage organisé. Pourquoi pas. Non, elle ne voulait que voyager avec son mari, le pantouflard qui n’aime rien d’autre que son canapé. Et de se plaindre, se plaindre de ce brave homme, sans désir (aucun nous laissait-elle entendre), et de ses désirs nombreux. Lasse et espérant de clore ce débat somme toute stérile, je lui ai dit de changer … de mari …

Que n’avais-je pas dit ?… « Changer ?!?! Pfff ! Mais les hommes sont tous les mêmes ! Ils veulent tous la même chose, profiter de nous, et de notre argent ! »

Alors là, moi, c’est la première fois que cette version parvenait à mes oreilles. Je connaissais bien le fameux ils n’en veulent qu’à notre cul, ce que je prends plutôt comme un compliment. Mais, bon malgré tout, suis pas d’accord. Non, tous les hommes ne sont des nuls, tout comme les femmes ne sont pas des salopes.

Chaque être a des qualités et des défauts. Certains nous conviennent d’autres pas. Ils ne sont pas interchangeables. Nous ne pouvons pas être ami avec n’importe qui. Le sentiment amoureux, la relation sentimentale, nécessitent une sensation d’écho, un trouble provenant d’une forme de reconnaissance dans la différence, un ébranlement dans nos certitudes. Pas de mise en équation, pas de formule mathématique. L’autre face a nous se révèle différent de nos attentes, et nous révèle des facettes de nous jusque là inconnues.

J’ai lu cette semaine que le meilleur âge pour faire une belle rencontre amoureuse est la soixantaine. Mais je l’ai constaté, cette théorie n’est pas valable pour tout le monde, elle comporte des exceptions.

Publicités

11 réflexions au sujet de « Les hommes, tous les mêmes … et les femmes, toutes des salopes ? »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s