Tag, tag, tag, suis pas là # 2

Et voilà comme promis je réponds aux question de MY CUP OF TEA.

1/ Plutôt thé ou café ?

Pourquoi devoir choisir ! Moi je veux tout, ne pas avoir à éliminer, quoique avec le thé, c’est bien le problème. Le café aussi, je vous le concède, surtout avec un verre d’eau, et grand et glacé. Même galère avec la bière. Deux est ma limite, et celle de ma vessie, qui me pousse à m’éclipser en direction d’un lieu que je n’aurais pas à vous nommer, qu’il me faudra trouver sans me départir de mon sourire et d’un air détaché, style je vais me refaire une beauté, chemin que dès demain j’aurais oublié. N’oubliez pas je suis pompette.

Revenons-en à notre sujet, thé ou café.

Le thé a longtemps été pour moi une boisson de vieille femme, de l’au chaude et insipide, qu’il me fallait agrémenter d’une rondelle de citron pour lui donner un semblant de charme et de peps. Chez moi, c’est héréditaire, on buvait du café de mère en fille, et beaucoup souvent, on est Corse. Et sucré le matin, très, 6 sucres pour le père, 5 pour moi. Oui, je sais moi aussi j’en frémis, moi qui aujourd’hui ne sucre plus que les fraises. Et encore rarement quand elles sont des bois. Goûteuses, savoureuses, qu’elles éclatent en bouche, et à même le saladier, pour le plaisir de les chaparder. Et puis le café, je le bois froid. D’autres amies ont la même lubie. Un jour sans doute formerons-nous un club. En attendant nous papotons en attendant qu’il refroidisse. Et ne me suggérez pas d’y ajouter de l’eau. Non mais ! Ça ne va pas ! Ce serait un crime de lèse majesté !

Chez moi, j’ai bien sûr une ESPRESSO, aux pastille qui me fait tourner le dos à mes principes écolos et m’en fais une tasse matin et soir après le dîner. Du Roma, mon préféré. Jamais de déca, cela me semble hypocrite et dégradant. Une boisson de chochotte, qui tremble à l’idée de ne pas dormir. Moi ça ne me fait pas d’effet. Le thé lui, le traître ne tient éveiller jusqu’au petit matin ou presque. J’en bois là. C’est normal, j’ai du taf.

Vous le voyez là qui joue aux ombres chinoises avec mes statues indiennes, en attendant de refroidir. Car lui aussi je le bois froid, et ma soupe préférée est le gazpaccio. J’y ai rajouté de la badiane. Bon pour la santé. Enfin je crois. Sais plus pour quoi. Mais c’est bon, alors. Parfois des copeaux de réglisse et autrefois de la cardamome. J’avais oublié

Car oui le thé j’ai appris à l’aimer, peu à peu il m’a apprivoisée, m’a fait de l’œil dans ses jolies boîtes MARIAGE. Mon préféré c’était le japonais du PALAIS DES THÉS, les branches grillées, une édition éphémère, dont j’ai, pour une fois, eu la prévoyance de faire provision, et que je me garde pour mes soirées vidéo en solo, pour me faire du bien en me faisant belle.

Et là je me dis que peut-être je commence à vous souler avec mes propos de comptoir qu’il faut vous quitter pour mieux vous retrouver …

Publicités

Une réflexion au sujet de « Tag, tag, tag, suis pas là # 2 »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s