Hier, sur hellocoton, nous avons touché le fond du pompon

Nous l’avons toutes constaté
la journée durant
et sur un mode crescendo
hellocoton a buggé !

Aucune photo ne s’affichait

M’étaient notifiées
des messages et actualités
dans mon fil d’actus
je cliquais
et j’étais redirigée
sur la page d’accueil

Lorsque cela marchait
ben
pas de photos sur HC

Et puis
mon post a disparu

et réapparu

Le tout saupoudré
de la sempiternelle
erreur 404
page qui n’existe pas

avant que l’équipe ne nous rassure
sur toute l’attention
qu’ils apportaient à la réparation

Allez donc comprendre
vous le pouvez peut-être
mais moi un ordi faut qu’il s’allume lorsque j’appuie sur le bouton
et l’ouverture d’un blog
fut une aventure
un pari contre moi-même
qui n’était pas gagné

Bref journée de galère

Et moi
qui depuis peu
peut de nouveau vous lire
me suis sentie seule
frustrée
lésée
en manque

de ces petites fenêtres
que sur vos quotidiens vous ouvrez
des ces lumières auxquelles je viens m’éclairer
ces petits feux auxquels je viens me réchauffer

Alors je m’en suis retourné à la lecture
de mon polar islandais adoré

Qu’il m’a fallu interrompre
pour vous faire cet aveu :
vous m’avez manqué

Mais surtout
ne le répétez pas,
je nierais !

Publicités

5 réflexions au sujet de « Hier, sur hellocoton, nous avons touché le fond du pompon »

  1. Moi pareil je tenus hors HC comme désormais la plupart des blogs qui me plaisent suis abonnée comme ça pas de souci de pannes en tout genre, c'était beau de voyager avec toi, l'impression que j'étais en vacances moi aussi! Bisesf

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s