Les yeux grands ouverts et un caillou dans mon soulier

Stupéfiante impression de déjà vu
de retrouver ma ville
mes voisins de rue
de boulot
inchangés
et là où je les ai laissés.

Mais
je m’attendais à quoi ?

A une évolution ?

A une révolution ?

A un vent de folie
balaye les encrages
emporte les certitudes ?

Et pourquoi pas

que mon atterrissage
sur ma cité natale
suscite l’enthousiasme ?

En un mois
j’ai vécu tant de beaux moments
fait des rencontres qui enrichissent une vie
font s’écarquiller les yeux
et les laissent ouverts
à jamais.

Aujourd’hui
je me vis nonchalante
mais en pleine conscience
et me demande
est-ce moi qui ai changé
est-ce mon monde qui se meurt
agrippé à ses convictions
alors que je suis mue
par mes questionnements ?

Et je suis envahie
par une furieuse envie
de m’ébrouer
de m’échapper
de cette toile arachnéenne
que je sens autour de moi
se tisser

M’en fous des impôts
faut bien les payer

M’en fous des emmerdes
et me refuse à les nourrir
et de les faire grossir

Je ne me fous pas de tout
je garde l’essentiel

Parce que la vie file
et ne nous attend pas
j’ai choisi de m’en saisir
avec les dents
à pleines mains

et que du temps je n’en ai pas à perdre

sans

ce n’est pas dans ma nature
et n’ai plus de temps à perdre
donner de leçon

Publicités

2 réflexions au sujet de « Les yeux grands ouverts et un caillou dans mon soulier »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s