Regards d’Inde # 8

Et puis 
il y a cet homme 
au regard si noir si profond 
déterminé et dur 
que je n’ai osé approcher
 
Cet homme qui m’a rappelé 
qu’ici 
toutes les âmes 
sont millénaires 
toutes veulent 
voudraient 
s’extraire de leur humaine condition 
punition 
de leur imperfection
et que je ne suis qu’une petite fourmi 
qui passe son chemin 
sans laisser de trace 
et que l’on oublie

Publicités

Une réflexion au sujet de « Regards d’Inde # 8 »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s