CARTE POSTALE INDIENNE # 7 avec vue de ma chambre

De mon petit coin de paradis, dans des hectares de jungle, en plein cœur de Bangalore, à l’abri du tumulte, de l’assourdissement et de la foule.
Au-dessus vous apercevez les nuages qui voilent mon ciel.
Ici, l’on ne demande pas s’il va pleuvoir, mais quand, quand il va pleuvoir …
Et l’on est rarement déçu …
Cela a des avantages, sur la flore, pour la luxuriance de la nature, et celle de ma peau, tellement plus, tellement mieux. 
Oui, mais voilà, c’est qu’il y a aussi mes cheveux qui se refusent à sécher, qui ont cessé de boucler et se mettent à friser, gorgés d’humidité, du matin jusqu’au soir … pour le matin recommencer par un shampooing, pour évacuer les poussières et salissures urbaines. C’est un cercle vicieux, alors je râle. Enfin, parfois, quand j’y pense, car souvent, comme ce soir, il y a ça
Et là moi 
oh
suis heureuse 
tout simplement 
Publicités

Une réflexion au sujet de « CARTE POSTALE INDIENNE # 7 avec vue de ma chambre »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s