Il va bien falloir que je me décide

Bien que nous soyons nombreuses à nous disputer ce titre
Je m’auto-proclame la reine de la procrastination
Mais voilà cela fait des mois que je sais devoir prendre une décision :
changer de portable
Ce n’est pas que je veuille
que ce soit un choix
une coquetterie
non mon Iphone
(pour ne pas le nommer)
me lâche
sa batterie file
frôle l’abandon 
Et puis résurrection inattendue, ça remarche je saute de joie, suis soulagée, le proclame « il est revenu, il remarche mon Iphone » ! 
Suis heureuse nous allons pouvoir continuer notre chemin, côte à côte, je vais pouvoir l’emmener en vacances, affronter la violence des pluies, les extrêmes chaleurs, les routes chaotiques, les 
Et puis non, il me refait des caprices, à moins qu’il ne soit moribond, mais l’écran m’apparaît étrangement obscur. 
Maintenant, je n’y lis plus rien. Je devine. 
Ou pas.
Il va donc que je change de scénario, envisage l’achat d’un remplaçant. Et ce n’est pas le moment idéal, si tant est qu’il en existe un. D’abord un nouveau mobile n’est et n’a jamais été source de joie pour moi. Un téléphone, est un objet utilitaire devenu indispensable ou presque à mon quotidien, pour téléphoner. Parfois photographier. Le reste je m’en fiche. Je veux pouvoir rester déconnecter, et même quelque fois l’oublier, et qu’il ne prenne pas le contrôle sur ma vie, me laisse un peu tranquille. 
Et puis ces machins hors de prix, de la valeur de la moitié d’un smic, à l’indécence ostentatoire, attirent des convoitises potentiellement dangereuses, et ma culpabilité. Je m’interroge est-ce bien raisonnable ?
Moi, je veux qu’il guérisse mon vieil engin à la vitre brisée, ce modèle depuis fort longtemps démodé, dont aucune fonctionnalité ne m’échappe, que j’ai mis tant de temps à domestiquer, je veux qu’il me revienne d’entre les morts, qu’un miracle s’opère. 
Iphone, lève-toi et marche !
Ou si ce n’est toi, je veux ton frère. Mais ça c’est pas gagné !
En attendant, qu’un occasion se présente, nous allons bricoler une relation tendre douce et en aveugle.
Et puis au pire …
Non, là je rigole !

Et puis, on peut ne pas être parfait, hors norme, hors des canons des critères de beauté, 
et cependant magnifique et même mieux

Publicités

9 réflexions au sujet de « Il va bien falloir que je me décide »

  1. Je te comprends, j'ai aussi un téléphone à changer même s'il fonctionne encore il se fait vieux et la batterie est tenue par un morceau de papier ! Mais les nouveautés sont tellement chères ! Les abonnements aussi d'ailleurs…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s