Instants ordinaires de ma vie de m…

Il n’est pas dans mes habitudes
(je sais je me répète)
de vous parler de ma vie
ou bien vaguement
ou bien utile
pour en arriver à un sujet plus généraliste
que je juge plus intéressant que mon
petit (et fort joli) nombril
(mais où va donc se loger mon narcissisme !..)

Mais là
il me faut
je me dois
de m’épancher
vous raconter
cette journée,
ordinaire mais pas trop
de merde c’est certain,
qui s’achève
(ALLELLUIA !!!)

Le réveil sonne

J’allume la radio

Me rendors

OhLeChatonQuIlEstMignon
m’éveille à nouveau
en faisant ses griffes sur mes pieds.

Je bondis
pour échapper au supplice
et sous la douche

Enfin prête à partir
sac à l’épaule
la chasse au
OhLeChatonQuIlEstMignon
débute
Dix minutes de fausses joies
de glissages entre les doigts
de tsss contre pffff

Dix minutes acharnées
de course à quatre pattes
sous les meubles
dans tous les coins

Enfin
je te tiens
con de OhChatonQuIlEstMignon

Referme la porte
transpirante
cœur battant
souffle court

Me reste à trouver mes clés …
dix minutes
con de OhLeChatonQuIlEstMignon

Suis partie !!!!

au boulot !

Tout semble être rentré dans l’ordre.

Et puis un intrus dans mon Tshirt
contre la peau dans mon dos
sans doute un bourgeon

Je m’en saisis pour m’en débarrasser

Putain
ça pique

Et s’échappe une guêpe

Mais elle sort d’où cette guêpe perdue dans un bureau
à un étage sans fenêtre
sans ouverture ?

transpirante
cœur battant

souffle court

Dix minutes à m’en remettre
tout va bien je gère

Midi
resto viet
copines
de boulot (oui, ça existe)
où l’on échange des scoops des infos
des nouvelles
(non pas de potins, cet été fait trop chaud pour que les rumeurs courent nos rues)
sombres
démoralisantes

Retour boulot
être accuiellies
par un putain  vous puez le nem, les filles

constater que le graillon s’est infiltré dans la peau, les cheveux, les vétements
grave
profond et pour longtemps
se vivre pestiférée pour tout le reste de la journée
se souvenir du rendez-copines-ciné, et pas le temps de se changer

Et se dire que l’on s’en fout
que c’est une salle d’art et d’essai qui pue des pieds
à la clim en panne
comme tous les étés
entourées de gens qui puent des pieds
mais pas que

Sauf que la clim
aujourd’hui marche
a été poussée à fond
et que nous passons 2h recroquevillées en boule dans nos fauteuils
à lutter contre le froid
à regarder un film somme toute chiant
une curiosité maladroite à laquelle nous n’adhérons pas

Maintenant je vous écris
assise dans mon lit
confortablement calée par une demi-douzaine de coussins
con de OhLeChatonQuIlEstMignon niché sur ma tête
cheveux ébouriffés à grands coups de griffes

Mais tout va bien
je gère …

Publicités

2 réflexions au sujet de « Instants ordinaires de ma vie de m… »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s