Balade dominicale

Chaud
il fait chaud
ce n’est pas que je m’en plaigne
je connais ma chance
c’est mon luxe
mon plaisir
ma madeleine

Les plages sont grouillantes
d’enfants excités
de parents énervés
le sable a disparu
sous les serviettes

La mer battue
par le mistral
des jours durant
est elle trop froide
pour ma petite nature

Alors
je fuis
bouteille d’eau
et appareil photo
dans le sac
explorer les rues et les places
calmes
en frôlant les murs
à l’ombre des maisons

Je flâne
je muse
zigzague
de découverte en découverte
nez en l’air

Et puis
une placette
quelques tables
des parasols

Comment résister à la tentation ?

Je m’installe
commande une orange pressée
avec plein de glaçons

Je sors mon livre
un policier
d’un écrivain d’Europe du nord
un qui rafraîchit
à ne lire que l’été

Le temps passe

Je veux le prolonger

Opte pour un café

M’adonne à la rêverie

Mon téléphone retentit

Je décroche
parle doucement
pour ne pas rompre l’harmonie

Je souris

Viens
Je t’attends

 

Publicités

2 réflexions au sujet de « Balade dominicale »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s