NON MAIS !

Je sais bien
que ce sujet 
peut 
vous sembler futile
mais 
il est des situations
qu’il me faut dénoncer
Oh, les mecs
faut que ça cesse
que vous arrêtiez
de pisser dans nos rues !
Des femmes se voilent
pour fuir l’insulte de vos regards
d’autres sont insultées
bousculées
en raison de la taille de leurs shorts,
court vous dites
n’est-ce pas un pléonasme,
par vous
gardiens de notre pudeur
censeurs
de nos corps
vous-mêmes
 qui tantôt 
allez
avez
dégainez(ée/er)
votre arme de destruction massive
votre raison d’exister
dont vous retirez toute votre fierté
votre bite !
Et de faire pleurer le colosse
changer l’eau aux olives
marquer votre territoire
l’inonder de votre urine
le visage illuminé 
par la satisfaction
d’assouvir
votre besoin
pisser
le pénis rafraîchi
par un petit air frais
Moi
et après sondage sauvage et non contrôlé scientifiquement
auprès des femmes
mes congénères
nous voulons pouvoir
 balader dans mes rues
nez au vent
narines en goguette
sans crainte
qu’il ne croise votre appendice
ou ses méfaits
Un peu de retenue 
que diantre !

Le chromosome Y
serait-il porteur d’énurésie
seriez-vous
les mâle
menacés d’incontinence

je m’interroge
et vous retourne la question

ou seriez-vous tous,
mes pisseurs détestés,
frappés de sénescence
de sénilité précoce
vous faisant oublier
les élémentaires règles de savoir-vivre
et de la retenue qui en découle

Publicités

4 réflexions au sujet de « NON MAIS ! »

  1. Hier soir j'étais à mon balcon l'air un peu rêvassant. un de mes voisin avait organisé un barbecue dans son jardin. Promiscuité oblige, j'avais une vue plongeante sur sa petite fête, sa cuisine,une chambre et un couloir. Connaissant très bien son appartement(les anciens locataires étaient des amis proches), je savais que ses toilettes étaient très proche de sa terrasse où les convives discutées joyeusement. Je rêvassais en regardant la verdure quand je vois un de ses invités se lever brusquement, sauter la barrière du jardin pour pisser à deux mètres de la clôture. J'ai hallucinée !!! il avait du boire des litres de bières car ça ne s’arrêtait pas ! Une fois fini, il est retourné s’asseoir tranquillement sur sa chaise. Le pire c’est que ça n'a semblait choquer personne !

  2. L'Homme s'approprie avec son appendice ce qui lui semble nécessaire de conquérir… Huuum, sacrée collection de pylônes, de caniveaux, de troncs d'arbre et de façades! Collection bien peu rayonnante et toujours puante! Reste à savoir si cette satisfaction éphémère les rassurent?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s