Putain de main

(ou comment d’un seul GROS mot se bousiller toute chance de faire la Une)
Car si je vous ai vanté la douceur de la peau des femmes
celle de leur dos
il me faut aborder
son pendant
celui
qui me trouble
me fait chavirer
Les mains des hommes
Car vous l’ai-je dis
mais côté physique
chez les hommes
je n’ai pas de critère ferme
définitif 
Mais
comment résister
je vous le demande
au charme 
d’une main 
fine et intelligente
pulpeuse et déliée
une main bavarde
caressante
même à distance
qui attire l’attention
la capte
hypnotise
emmène dans des ailleurs inconnus
Et je deviens femelle
flottante
frémissante
et troublée
ponctuant mes phrases
d’inaudibles soupirs
et m’évente discrètement
éloignant mon regard
afin de me reprendre
Mais alors si
oh délice
oh merveille
le mâle est pourvu
d’une voix RRRHHHoooo
entre miaulement roque et rugissement assourdi
qui fait vibre mon tympan
et dont l’écho se propage le long de mon dos
ben, 
moi
j’ai les hormones qui se réjouissent

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s