Conscience tardive

Cueillir Monsieur Chéri,
he ho he ho on rentre du boulot,
dans la rue,
boire une bière
pour se donner du courage
ascension de 4 étages, 
et découvrir
confortablement
installés
le post-ado et sa douce
sur MON canapé.
Soudain, 
la maison redevient vivante,
des parfums
des arômes
des bruits de casseroles
d’assiettes, 
c’est l’heure du dîner
Et que vois-je ?
Six éclairs écarlates 
trois pantalons rouges
tourbillonner
en cuisine
trois fessiers
entre garance
et framboise écrasée
tressauter 
Et moi ?
Pfff !
Banale
en jeans
je n’ai pas osé
me jugeant trop grosse
pas assez dégraissée
espérant encore
la libération 
du joug adipeux
par un hypothétique régime.
Ayant depuis peu 
sacrifié mes fesses
au sauvetage de mes poumons
il me faut accepter
me montrer raisonnable
remettre à demain
l’impossible d’aujourd’hui.
Cependant,
folle inconsciente,
je lance à la cantonade
mon regret
de ne pas faire partie de la secte
du petit cul rougissant.
Un ange passe
Un doute plane
Ne m’auraient-ils point entendu ?
Je récidive,
ne me laissez pas ainsi
n’aggravez pas mon cas
à l’aide
j’ai droit au repêchage
suis la mère
l’amoureuse
la nourricière
je mérite bien un peu de votre amour
un chouilla de compassion
et puis tiens
c’est mon jour de bonté
alors
J’accepterais même votre pitié
mais dîtes quelque chose
ne me laissez pas ainsi
ridicule
pitoyable
contrite
prostrée
bouffie

Et monsieur Chéri
au coucher
a prononcé une phrase
qui se voulait rassurante
il semble
« il y a des choses plus graves dans la vie
le réchauffement climatique
par exemple »

Et de me souhaiter bonne nuit
éteindre sa lumière
s’endormir

et m’abandonner,
gisante
les yeux écarquillés sur le néant,

à ma solitude
et insomniaque méditation

Publicités

8 réflexions au sujet de « Conscience tardive »

  1. Décidément, il semble que le réchauffement climatique soit une préoccupation commune à nos chers amis! Carton rouge??? (Même couleur que le jean le carton d'ailleurs!)Bises Madame J.

  2. L'important n'est pas d'avoir un petit cul mais d'être en proportion avec ce dernier… Il ya pire et en tant qu'homme je comprend la réflexion de Monsieur, cependant n'en fait pas une fixette car je suis persuadé que ton derrière ne demande qu'à être mis en valeur, alors AIME LE et surtout montre le lui et tu verras… ;-)Alister

  3. Mon cul et moi, vivons en bonne intelligence. Étonnant n'est-ce pas ? Nous avons signé un contrat de non-agression réciproque, dans lequel est stipulé que nous pouvons frôler, mais jamais dépasser certaines limites :)Bon week-end, et excuses-moi de ne pas te remercier de me suivre, mais vu le contexte, cela me semble déplacé … 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s