Parce que je m’étais acheté un headband

et que depuis des mois
j’en crevais d’envie
et qu’il est plus traiter l’accessoire
que l’essentiel

Qu’à chaque fois que j’en repérais un
je le caressais
des yeux
du bout des doigts
avant de me rappeler
que ce n’était plus de mon âge
que la princesse
qui se réveille au bout de 100 ans
n’est plus très fraîche
et doit céder sa place
devant le miroir
qu’il est déjà trop tard
qu’il me faut dorénavant
me la jouer sobre
épuré
jolie madame
et ranger les accessoires
oh
et puis merde
selon de mauvaises langues
nous n’aurions qu’une seule vie
que l’on s’habituerait à tout
que le ridicule ne tue pas
que ce qui ne tue pas
rend plus fort
… je me le suis donc offert
le headband de mes rêves
et mieux encore
J’étais entrée chez Zara
par un jour de Ggggrrrrr
Beurk
et gloups aussi
en quête d’un Tee-shirt
girly joli
prête à
écumer tous les coins
et recoins
prendre mon temps
et le perdre
et puis tiens
faire la fermeture/m’en fous des vendeurs
y a personne qui m’attende
et la cliente est reine
bref une vague envie de faire chier
un innocent
faute de mieux
Je sais ce n’est pas joli
mais bon,
faut bien que la roue tourne,
fais passer à ton voisin
Je tombe
pas de chance
rapidement
sur un top tip top
gris
nervuré
perlé
tendance
et féminin
un tout terrain
mignon-mignon
et à ma taille
Suis frustrée
je ne peux pas râler
Les cabines d’essayage
sont libres
oh
c’est un complot ?
Elles sont où les cagoles ?
Il sont où les camplins ?
Dans la cabine
pas un mouton
pas un cintre qui traîne
Et le top qui est parfait
et la vendeuse souriante
je me traîne vers la caisse
prête à abdiquer
lorsque
soudain
il est
sur mon chemin
m’éblouissant
me barrant la route
me criant
prends-moi
prends-moi
alors vous me connaissez
je n’ai pas pu lutter
résister à un appel
si pressant
pathétique et brillant
Je m’en suis emparée
Pris place devant un miroir
pensant que peut-être
à l’envers
à la réflexion
il se tairait
je deviendrais sourde
ou que sais-je encore
Il me résistait
ne voulait pas céder
il me voulait
nous nous voulions

Alors
bonne âme
énamourée
de quelques morceaux de verre
me faisant miroiter
une beauté sans nulle pareille
je cédais
et dirigeais vers les caisses
prises d’assaut
par une mes congénères
dindes futiles et néo dépressives
se soignant à grands coups de
j’emmerde mon banquier
et les vendeurs de Zara
Bref, 
mon sac au poignet
ma mission accomplie
arrivée maison
direction salle de bain
essayage headband
miracle suis la plus belle des night queen
Miracle
miracle
oui
qui ne s’est pas reproduit
Jamais 
depuis
je n’ai pu le replacer
à sa juste place
jamais je n’ai retrouvé ce port
cette grâce
Et pourtant
j’y ai laissé des cheveux
du temps
de la patience
mais 
oreilles en chou-fleur
cheveux en épis
teint de navet
sous l’œil inquiet et critique 
de monsieur Chéri
plus très empressé 
de me caresser le potager, 
ont quelque peu ternis 
l’éclat de ma trouvaille

Déception
cédant la place à la colère
en retard 
comme toujours
je glisse l’objet de mon courroux 
au côté de ma montre
ce qui la journée durant
m’attira
moult compliments
C’est ainsi
 que, ce jour,
faute d’être débrouillarde
suis devenue
par accident
ingénieuse :
 j’ai créé
le wrist band
le bracelet quoi
Publicités

11 réflexions au sujet de « Parce que je m’étais acheté un headband »

  1. Ah!!!! Mais c'est une bonne idee, j'en ai des en dentelles mais impossible de les caser sur ma tete, je vais les recycler en bracelets. J'y avais pas pense, merci MGR. Profil bas. Jugre de Chimeres et tourbillons

  2. Ah je connais ça les coups de coeur, mais en fait c'est bien si tu en as fait un bracelet, ça me rappelle un bracelet que j'ai acheté et qui ne me plaisant plus a été transformé en collier… As-tu essayé en collier ? bises

  3. C'est très joli, mais je ne savais pas que ça se met dans les cheveux! Tu crois que ça m'irait avec les cheveux courts? Oui, en collier, cela pourrait être bien aussi!BisesMadame J. (je n'ai toujours pas trouvé comment m'inscrire, mais j'ai (ou plutôt, tu as) trouvé mon petit surnom!)

  4. J'ai tendance à penser qu'un bel objet, doit m'appartenir (ou le devrait)… mais surtout ne pas me dominer … De là à ce qu'il finisse en jarretière …Tout ceci étant à prendre, au moins, au deuxième degré … 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s