Vivre d’amour, d’eau fraîche … mais pas que

Un week-end douceur
au fil de l’eau
Une eau qui se la coule douce
entre grand Meaulnes et Nymphéas

Et puis passer
le cap
le test
de la rencontre 
avec les amis de monsieur Chéri.

D’examen de compétition
il ne faut aucunement question,
car il n’y avait rien à gagner ni à perdre
simplement à partager
 dans l’instant si fugace
dans un espace loin de nos quotidiens.

Et découvrir de vraies personnes
plus ou moins intactes
plus ou moins cabossées,
mais ce n’est jamais que de la tôle
mais debout
qui ne laissent jamais indemnes,
mais qui ont su garder leur âme intacte
enrichie de la conscience
de la chance qu’ils ont d’être encore vivants
et toujours amis.
J’ai fait éruption dans leur histoire commune
je les ai pris là où ils sont
en devinant sur les visages
dans un regard
un sourire
un éclat de rire
des fulgurances de leur enfance
la folie et la révolte de leur adolescence
les amours et les blessures adultes
tout ce qui construit un homme
qui le façonne et en fait un humain.

C’était un week-end douceur
au fil de l’eau
Oui, mais bon
pas que …

Publicités

4 réflexions au sujet de « Vivre d’amour, d’eau fraîche … mais pas que »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s