Dis tu m’aimes encore

Dis tu m’aimes encore
Dis tu m’aimes malgré tout

Quelques mots enfantins, naïfs et désarmants
Des bras qui se relâchent
dans l’attente d’une réponse
Et l’autre qui se retourne
et dont les lèvres dans un soupir volé à un tendre sourire 
laissent  échapper
un « bien sûr »
et ces regards échangés
lourds de secrets
de douleurs
de décennies 
de partages
d’amours
et d’épreuves
Aucune pudeur
ma présence ne fait pas obstacle 
à ce doux échange
ce témoignage
d’un voyage qu’ils ont décidé d’effectuer main dans la main
sans jamais se la lâcher.
Ils sont heureux
ils veulent que ça se sache
ils veulent en témoigner

Ils n’enjolivent pas
ils ont connu de douloureuses épreuves
et les larmes.
Ils les ont affrontées
à deux
toujours
sans jamais perdre le cap
sans douter de leurs sentiments
sans renoncement
sans empiéter sur le territoire de l’autre
Ils sont heureux
Ils s’aiment
Dieu
Qu’ils sont beaux

Publicités

3 réflexions au sujet de « Dis tu m’aimes encore »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s