Du gris au rose

Dimanche, Marseille, la Vieille Charité, exposition HUNDERTWASSER.
C’est gai, coloré (normal, l’intitulé est « RÊVE DE COULEUR ») plein de folie, de volutes de sphères et de spirales, de nature et d’arborescence, mais alors comment vous expliquez vous que nous nous soyons trouvés entourés et cernés par une foule d’intellos, grise et triste. 
Bordel, c’est joyeux c’est de l’art, de la sensualité, de l’imagination, qui s’échappent qui prennent les rênes de la vie, de l’insensé qui donne sens, qui libère tous les possibles, ouvre des horizons insoupçonnés, et fait naître sur nos visages de profanes des sourires.
Enfin pas tous les visages bien sûr, car autour de nous Ça décortique, explique, raisonne, théorise, échange dans des surenchères des joutes verbales prétentieuses et assourdissantes. 
Nous rentrons en résistance, zigzagons, les évitons, les fuyons les ternes, les moches (si, si), les sandales de marche sacs à dos, nous ne voulons pas qu’ils nous gâchent notre plaisir.
Nous y retournerons, à l’heure du déjeuner d’un jour de semaine lambda et serein,
et nous nous assiérons au milieu de la pièce, et laisserons les rêves d’Hundertwasser pénétrer notre âme, partager son utopique univers.  
Ce soir, sagement, j’attends en bonne française l’annonce officielle, 
et que sur mon écran télévisé s’affiche le visage du président tout nouveau tout neuf.
Et bondir, chausser mes baskets, dévaler les escaliers rejoindre mes amis, faire la fête et danser jusqu’au bout de la nuit, avec de l’espoir au cœur et du rose plein les yeux.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s