Suis non-fumeuse …

… Depuis une semaine !
Je me félicite, m’auto-congratule, me promets des cadeaux (si) je tiens bon me motive et puis tiens, maintenant suis non-fumeuse, donc je suis chieuse !
Oui, moi aussi je peux ! Et même j’ai le droit, je souffre, suis en manque (même pas vrai, mais bon, ne me caftez pas) !
D’abord ! M’enfin ! Quoi !
Je vais vous monter, moi, de quoi suis capable dans ce rôle de composition!
Les cendriers, je jette ; les chouettes, les collectors, les publicitaires, je garde et reconvertis en vide-poches.
Vous voulez vous en fumer une,  DANS MON appartement ? Chez MOI, on ne fume plus pas !Vous sortez ! Oui, dehors ! Vous descendez les 4 étages, et revenez. Ben, non, toujours pas d’ascenseur ! Je vais vous les faire cracher vos poumons !
Car moi la fumée ! Pwoa ! Je ne supporte pas ! Et les fumeurs, ces égoïstes à l’haleine de poney, à la peau grise aux doigts jaunes, aux cordes vocales élimées, qui mettent en péril MA santé, je ne suis pas OBLIGÉE de les supporter !
Et puis, je vais devenir riche, et pouvoir dépenser cet argent qui ne part pas en fumée pour me faire plaisir à moi rien qu’à moi, car de plus je deviens égoïste. Vais m’acheter des rouges à lèvres, suis allée en repérage, une semaine un vernis à lèvres Saint Laurent, un rouge qui pète, un indélébile ou presque, sait-on jamais, pas bien stabilisée, si jamais je replonge, maintenant que je le maîtrise, ni vu(e) ni connu(e) pas pris(e) je ne laisserai pas de trace preuve sur mes délits mon délit.
Puis pour mes un mois c’est le coco n°22, disparu des étals, et qui a enfin refait son apparition.
Suis heureuse, heureuse, suis liiibbbrrrreeee ! Mais putain, je m’en grillerais bien une !
P.S./N.B. : message privé pour ceux qui me côtoient me connaissent et néanmoins m’affectionnent (ils sont rares et me sont chers !) : vous ne semblez pas savoir que je suis entrée en sevrage, période qui va durer tout le restant de ma vie, j’ai donc perdu un être cher, une prothèse une béquille, mais suis toujours la même, d’humeur égale, parfois songeuse et un peu triste, m’efforçant à me souvenir pour quelle(s) bonne(s) raison(s) je m’impose ce sacrifice. Ma démarche est personnelle et solitaire, je sais bien et n’oserais avouer que je le regrette aussi, mais bon voilà, la terre ne semble pas s’en arrêter de tourner, et ses habitants de fumer aussi. Parce que les volutes sont jolies se mourant dans mon ciel, parce que la cigarette m’a aidée à traverser bien des épreuves, que je l’en remercie et l’en sais redevable. Alors, sachez-le, j’ai toujours et plus que jamais besoin de votre affection et vos furtifs encouragements, que mon appartement est toujours un espace fumeur, et que, lorsque au resto vous vous échapperez clopes à la main au cours d’un repas, faites-moi un petit signe et permettez que je me joigne à vous : les fumeurs sont tellement plus drôles que les abstinents !
Aujourd’hui, c’était mon ultime billet sur mon addiction.
Quoique …

Publicités

5 réflexions au sujet de « Suis non-fumeuse … »

  1. AH qu'elle va te manquer cette petite clope amicale, qui te fait lier connaissance sur une terrasse par exemple. Celle de soirée qui accompagne l'ivresse … Mais Bravo pour ton arret, j'espère que tu tiendras!!!J'ai pas réussi à arreter totalement ( enfin si , pendant 2 ans quand même), et je ne cherche pas (plus). Je fume donc quand j'en ai envie, presque jms en semaine la journée, mais le soir oui, quand l'envie me taraude et que j'en ai. Je ne suis pas devenue non fumeuse, mais fumeuse irrégulière ( à défaut de n'être qu'occasionnel) et c deja pas mal.COURAGE !

  2. Aller courage! ça fait 2 ans 1/2 que j'ai arreté maintenant, et putain qu'est ce que je suis fière de moi! Je ne te ferai pas de couplet sur les bénéfices pour la santé et le portefeuille, mais je te dirai juste accroche toi (la 1ere semaine est la plus dure) et tu verras ça en vaut le coup!

  3. No problemo, comme vous avez dû le comprendre, il ne m'est pas difficile d'arrêter, je l'ai déjà fait, et j'ai tenu 12 ans. Le plus dur est de ne pas recommencer …Merci, les filles de m'encourager, j'y vois une raison supplémentaire de réussir !

  4. hum qu'il est bon de pouvoir s'en passer quand tu n'en as pas, sans être accro, et reporter cette pause-cigarette à plus tard (quand tu en auras et lorque tu en voudras) ! c'est le carpe diem de la sans et avec cigarette !mais j'adore en fumer une ou deux quand la nuit tombe et me laisser aller à en griller plusieurs lors de certaines soirées.en fait je m'"hédone" à la cigarette !bisous cocotte

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s