Le jour où je me suis piquée d’une mouche

T’AS UNE MOUCHE LÀ !
T’AS UNE MOUCHE !
ET J’VEUX LA MÊME !

Quelle mouche m’a piquée me demanderez-vous ?

Et bien voilà, je vous raconte. Çà c’est passé aujourd’hui, en terrasse, à l’heure du café. Sur la veste de l’amie face à moi, une mouche c’était posée, toute petite, légère et dorée, et me voilà envieuse, et le reconnais, sans honte j’aurais bien pris la mouche …

Bien sûr, j’ai interrogé l’amie, où quand comment a-t-elle déniché l’incroyable nouvel objet de mon désir. Il se trouve qu’il lui a été offert par la créatrice, une styliste aixoise, dont j’avais remarqué le talent et les cravates qu’il avait fait naître, dans une boutique rue Fauchier.

Rentrée chez moi, afin de ne pas rater le coche, je me suis précipitée pour en savoir plus au sujet de cette jeune artiste Joëlle Grossi, et surtout sa marque « Marthä 212 » et ses mouches si mignonnes mignonnes, que l’on peut acheter, puisqu’elle les vend à l’unité ou par trois, en bronze, en vieil argent, doré or, et or rose, et dans des boîtes écrins uniques et personnalisées.

Là, je réalise, qu’il me faut être claire, et vous préciser que non, suis pas sponsorisée, cette nana, je ne la connais même pas, je n’ai rien à gagner, ni argent, ni (sa) reconnaissance. Mais quand on aime faut le dire, et ce qu’elle fait cette fille, ben moi, c’est simple, j’adore ! Alors je m’exprime et vous l’écris.

Et puis je parie, oui, je parie sur elle, je parie qu’elle va faire son chemin cette fine mouche, que mon amie et moi ne sommes pas les seules qu’elles vont séduire ces précieuses bestioles. Je parie, et si je perds, je m’engage à manger mon soutien-gorge. Je sais il n’est pas bien grand, une petit chose aérienne, mais permettez que j’en ôte la baleine, l’arête est bien trop grosse, et c’est un os en fait.

Mais cela n’arrivera pas, car si j’ai su vous allécher, je vous invite à faire comme moi, allez voir, admirer les œuvres, les bijoux et les cravates en soies anciennes, pour nous les femmes et nos amoureux.

 » Martha 212  » 31, rue d’Italie 13100 Aix en Provence – Tel :+ 33 (0)6.66.41.19.66 -joell.grossi@orange.fr



Publicités

Une réflexion au sujet de « Le jour où je me suis piquée d’une mouche »

  1. Purée ok, je viens de comprendre ton article du jour alors ! NAn parce que j'ai cru que tu avais fumé ;))Bon alors ok, je vais t'avouer un truc : C'est effectivement le seul article de toi que je n'avais pas ouvert, parce que hais ces insecte et quand j'ai lu le titre et vu la petite photo sur hc j'ai fui lachement !!! lolMAis si elle fait autre chose que des mouches ça doit être super sympa parce qu'il faut reconnaître que c'est très bien fait et j'aime l'idée ! Valà valà, bisous

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s