où sont les hommes … au déjeuner ?

Je ne sais pas vous, mais moi, je me suis longuement posée la question, surtout durant ma non moins lonnnnnnngue période de célibat,
où vont les hommes pour manger ?
Depuis que j’ai mis de l’ordre et un amoureux dans ma vie, et soudain, alors que je déjeune avec mon amoureux, dans un troquet tout joli, m’y régale, me pourlèche et  me réjouis, quand soudain, prise d’un doute, je me tourne en tous sens et découvre le lieu plein … de femmes.        Alors, tout naturellement, elle  re-surgie, la question, celle qui ne m’apporte aucune réponse raisonnable, logique ou satisfaisante, ils sont où les hommes, ils se nourrissent de quoi, comment où ? Ils se cachent, dans des lieux secrets, dans lesquels pour entrer il faut donner son code génétique, dans des ermitages, des tanières, ils jeûnent, joggent, take away, potentialisent leur temps, loin de nos regards ?  

Moi, je suis une partageuse, lorsque j’aime je le dis.

Alors ce petit restau qui s’expose en plein centre aixois, ce sans prétention, à l’exotisme méridional, où l’on peut grignoter sans se ruiner, une assiette composée, tapas, rosé, sur fond de nappes et vaisselle/taraillette, une déco tout droit sortie des gais et naïfs rêves de notre enfance, moi, je m’y sens délicieusement bien

Et puis regardez-moi cette merveille de tarte au citron maison, meringue fondante, exemple d’équilibre entre le sucre et l’acide. Et remarquez les deux cuillères, pour allier gourmandise et bonne conscience. Dans un premier temps Monsieur Chéri n’est pas d’accord, n’a plus faim, pas raisonnable, et puis, m’en fous j’invite, je commande !

 En commandant mon café, j’ai réclamé qu’il me soit servi dans une de leurs craquante tasse rouge toute ronde ; mais j’ai su résister à la tentation de taper dans mes mains lorsque la jeune serveuse l’a posée devant moi, surtout lorsque à côté de mon sucre, j’ai découvert un mini carambar.
Mais, je suis une nana, sérieuse, qui a une éthique, compte les glucides,qui sait vivre et se tenir, et ne l’ai pas mangé. Non je l’ai discrètement rangé dans une poche de mon sac, en prévision d’une future fringale.

Repue, j’en profite pour expliquer à Monsieur Chéri, et lui demande de bien retenir la leçon : si d’aventure, dans une autre vie, il venait à être séparé de moi, nul besoin de meetic ou de pasta party, non qu’il pousse la porte de l’un de ces lieux de délices et de gourmandises, qui regorgent de femmes, présence label qualité garantie, s’y installe, et engage la conversation,  demande des opinions,  et des conseils … et qu’il les suive. Pour le reste, en grand garçon il saura que et comment faire

En attendant je lui déconseille fortement d’y aller sans moi, mais seulement de faire passer l’information auprès de tous ses amis, les gentils garçons, les célibataires, pour qu’enfin ils puissent rencontrer mes copines, si jolies, si seules, mais qui rient si joliment et si fort.

Bon, c’est maintenant l’heure de vous quitter en vous souhaitant un bon appétit !

Publicités

2 réflexions au sujet de « où sont les hommes … au déjeuner ? »

  1. Les hommes sont en général dans les resto plus chics, ils ne se contentent pas de peu, comme nous les femmes j'ai remarqué. Et puis ils sont plus avec des clients au déjeuner, alors que nous les femmes préférons les caser pendant les heures de boulot et manger avec les copines, je crois 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s