Les roudoudous de Pimprenelle

La mode est aux gros seins. C’est entendu, tout le monde le sait. Mais voilà, mes seins eux ne lisent pas les magazines. J’ai tout essayé, leur parler, cela marche sur les plantes pas sur mes charmes, les raisonner, ils ne veulent rien entendre ! Je les enduits de pâquerette, ils aiment çà, se font tout doux mais question gros roudoudous çà ne marche pas. Je donne du mien, je mange et je grossis, c’est une autre paire, l’occidentale qui leur brûle la politesse !

Les PIP, ils ne veulent pas en entendre parler, plutôt traditionalistes, ils se refusent à tout corps étranger

Mes seins ne sont pas prétentieux, plutôt modestes. Curieux comme une qualité peut se transformer en défaut !

Finalement eux et moi vivons en belle harmonie, pas d’agression, des compromis. Grâce à eux je suis une femme que l’on apprécie pour son intelligence, que l’on regarde dans les yeux, qui dort sur le ventre et n’a pas mal au dos. Je peux oser les décolletés profonds

Je les laisse vivre en liberté, et avec eux pas de ballotage, ils restent bien en place, où voulez-vous qu’ils aillent, pas d’échappée pas l’envergure !

Parfois, je les aère, mets au balcon, pour mon Roméo rien n’est trop beau. De la dentelle et des froufrous de la couleur, je les rembourre, je les protège, ils sont fragiles, ils cachent mon cœur. Les WonderBras ils n’aiment pas, comment frétiller coincés entre deux baleines. Parfois je les cache,  ils gagnent toujours, c’est pas du jeu !

Les petits Roberts de la roussette ne manquent pas de conversation, mais savent faire bref et aller à l’essentiel. Ils ont connu les gazouillis de beaux enfants, les ont nourris et protégés. Ils ont grandi. Contrat rempli.

Mes roudoudous, mes petits loloches, mes compagnons de vie au féminin, ben, finalement, ne changez rien

Publicités

2 réflexions au sujet de « Les roudoudous de Pimprenelle »

  1. Tu as raison, les roudoudous en pomme en poire mais quand même pas en compote…on les aime les bichonne et tant mieux qu'ils soient tous différents, car comme disait ma grand mère en amour ou en ragoût il en faut pour tous les goûts!Et vive les petits lolosAmitiés Marigotine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s